•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Red Deer renforce sa présence policière

Un agent de la GRC porte un gillet vert. Il est derrière un volant dans une voiture.

Selon la Ville, la criminalité est la principale préoccupation des citoyens.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ville de Red Deer, en Alberta, accueille une nouvelle unité de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour patrouiller dans le centre-ville.

Depuis jeudi, quatre nouveaux policiers sillonnent les rues centrales de la ville, qui avait obtenu en 2017 le titre peu convoité de cinquième des villes les plus dangereuses du Canada par le magazine Maclean's.

Cet ajout fait partie d'un investissement de 1,5 million de dollars de la Municipalité pour mieux protéger la population, explique la mairesse de Red Deer, Tara Veer.

« Parmi toutes les préoccupations que nous entendons de la part des habitants et des commerçants, la criminalité se trouve en haut de la liste. »

— Une citation de  Tara Veer, mairesse de Red Deer

Depuis le 1er janvier, Red Deer a connu près de 1000 vols par effraction, selon le site Internet de la Ville — une légère baisse par rapport aux chiffres de l'an dernier, à la même période.

Chaque fois que la météo le permettra, les quatre nouveaux agents patrouilleront le centre-ville à pied, à vélo et à bord de gyropodes, le tout dans le but de rendre la police plus visible et plus accessible au public, selon le surintendant de la GRC, Ken Foster.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !