•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle politique vestimentaire au spa Body Blitz après le refus d'une cliente transgenre

femme avec un point d'interrogation sur la région du pubis

Toutes les clientes devront porter une culotte de maillot de bain au spa Body Blitz.

Photo : getty images/istockphoto / SIphotography

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un centre de beauté de Toronto réservé aux femmes vient de changer sa politique vestimentaire. L'année dernière, le spa, où les clientes n'étaient pas tenues de porter des vêtements, avait soulevé un tollé sur les réseaux sociaux après avoir refusé une cliente transgenre.

Depuis 1er novembre, toutes les femmes qui vont à ce salon de beauté doivent se couvrir les parties génitales.

Le spa Blitz Body s'est retrouvé au coeur d'une controverse au mois de juin 2017.

Une femme transgenre s'était vu refuser l'accès au salon, parce que l'établissement n'acceptait pas les personnes ayant des organes génitaux masculins. La direction du spa avait alors dit qu'elle soutenait les communautés LGBTQ et qu'elle travaillait avec des intervenants pour établir une nouvelle politique.

Plus d'un an plus tard, elle a dévoilé son nouveau règlement : toutes les femmes sont les bienvenues, mais le port d'une culotte est obligatoire.

La militante pour les droits LGBTQ Merlin Hargreaves croit que l'entreprise devrait soutenir plus clairement la communauté transgenre. Sa nouvelle politique est ambiguë, au lieu de dire que les femmes transgenres sont acceptées, la direction demande à toutes les femmes de se couvrir, cela ne règle pas le problème, dit-elle.

Merlin HargreavesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Merlin Hargreaves pense que certaines femmes transgenres ne se sentiront pas à l'aise.

Photo : Merlin Hargreaves

Cela envoie le message que les femmes transgenres ne sont pas de vraies femmes. C'est faux. Elles sont des femmes à part entière, avec un organe masculin.

Une citation de : Merlin Hargreaves

Merlin Hargreaves aimerait aussi que les nouveaux règlements soient plus précis. Cela crée un climat de stigmatisation, de tension. Si j'étais transgenre, je serais nerveuse d'y retourner. Est-ce que je vais être acceptée même si j'ai du poil, si mon corps est différent de celui des autres femmes, se demande-t-elle.

L'identité n'a rien avoir avec le sexe d'une personne, il reste encore beaucoup de travail à faire pour les droits des personnes LGBTQ.

Une citation de : Merlin Hargreaves

La direction du spa Body Blitz a refusé notre demande d'entrevue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !