•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ramasser les feuilles mortes, une fausse bonne idée

Une feuille séchée s'accroche à une branche.
Certains arbres ont perdu leurs feuilles avant qu'elles ne se colorent, par manque d'eau. Photo: iStock
Radio-Canada

Les feuilles mortes au sol protègent de petits insectes, une source alimentaire importante pour les oiseaux durant l'hiver, affirme un organisme pour la protection de l'environnement. Conservation de la nature Canada demande aux Canadiens de ne pas les ramasser.

C’est une bonne nouvelle si vous n’aimez pas cette tâche automnale : laisser les feuilles mortes au sol est la bonne chose à faire pour l’environnement, assure un porte-parole de l’organisme Conservation de la nature Canada, Andrew Holland.

Ces feuilles créent un espace de vie pour plusieurs petites bestioles durant l’hiver. C’est un habitat naturel pour les papillons, les mites et plusieurs autres insectes qui peuvent s’y réfugier pour hiverner. Et ces insectes constituent une source nutritive de choix pour les oiseaux lorsque le printemps arrive.

Une mésange à tête noire. Une mésange à tête noire. Photo : Francis Bordeleau-Martin

Les Canadiens peuvent aussi aider les oiseaux à survivre à l’hiver en ne nettoyant pas leur jardin à la fin de l’été. Les fruits et les semences qui restent sur les fleurs et les arbustes fournissent une nourriture essentielle pour de nombreux oiseaux, dont les chardonnets, les geais et les mésanges, explique un biologiste de Conservation de la nature Canada, Dan Kraus.

Pour ceux qui craignent d’étouffer leur pelouse ou de boucher leurs gouttières, Andrew Holland propose de déplacer les feuilles, sous des buissons, par exemple.

Des feuilles mortes en automne.Des feuilles mortes en automne. Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Ces feuilles fournissent un bon paillis pour les arbustes et aident à prévenir le cycle gel/dégel des racines pendant l’hiver, explique-t-il.

Scott’s Canada, une entreprise spécialisée dans l’entretien des pelouses, recommande d’utiliser une tondeuse à gazon pour réduire les feuilles en paillis et d'appliquer un engrais d’automne riche en azote.

Enfin, certaines villes collectent et compostent les feuilles mortes, ce qui permet à leurs citoyens d’avoir une pelouse à l’apparence bien propre.

Des feuilles mortes dans un bac noir.À Toronto, les gens peuvent laisser les feuilles sur le bord de la route à certaines dates précises. La Ville vient alors les ramasser. Photo : iStock

Nouveau-Brunswick

Environnement