•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Octobre, le plus froid depuis plus de 40 ans à Québec

À leur réveil, des résidents de Lac-Beauport ont pu contempler des tapis blancs à quelques reprises en octobre.
À leur réveil, des résidents de Lac-Beauport ont pu contempler des tapis blancs à quelques reprises en octobre. Photo: Radio-Canada / Camille Simard

Les Québécois qui ont eu l'impression de s'habiller plus chaudement qu'à l'habitude en octobre 2018 n'ont pas rêvé. Jamais il n'a fait aussi froid sur Québec au cours de ce mois depuis 1974.

Un texte d’Alain Rochefort

C’était il y a 44 ans. Les Nordiques entamaient alors leur saison dans la défunte Association mondiale de hockey et tous les espoirs étaient permis malgré le départ de l'entraîneur-chef, Jacques Plante.

Mais revenons en 2018. C’est surtout en plein jour qu’il a fait plus froid qu’à l’habitude. La température maximale moyenne a été de 8,1 °C. C'est 3 °C de moins que la normale de 11,1 °C.

« Gelés », le jour de la légalisation

Les Québécois ont même « gelé » le 17 octobre, jour de la légalisation du cannabis. Le mercure indiquait -1 °C à l’aéroport Jean-Lesage lorsque des lève-tôt ont entamé une file pour être les premiers à se procurer cette substance tout à fait légalement.

En somme, la température minimale moyenne à Québec a été de 0,4 °C, tandis que la normale est de 2,0 °C.

Le mois d’octobre 2018 a aussi été beaucoup plus gris et pluvieux qu’à l’habitude. Il est tombé environ 110 mm de pluie sur la capitale cette année, alors que la normale est de 94,6 mm.

Les résidents du nord de la région ont même contemplé des tapis de neige à quelques reprises, surtout au réveil.

Les vents ont également causé bien des maux de tête au cours des 31 derniers jours. Des équipes d’Hydro-Québec ont dû réparer des pannes de courant relativement majeures les 11, 16 et 28 octobre derniers aux quatre coins de la région.

Novembre, dur à prévoir

Octobre derrière nous, à quoi ressemblera novembre pour Québec?

« Les premiers jours de novembre s’annoncent actifs avec plusieurs systèmes météo affectant l’ensemble du Québec. Les probabilités d’avoir un mois globalement plus froid, plus chaud ou près des normales sont pratiquement égales, alors il n’y a pas de signal qui s’en dégage », rétorque Alexandre Parent, météorologue à Environnement Canada.

Avec les informations de Maxime Denis

Météorologie