•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agrium condamnée à 490 000 $ d’amende pour un accident du travail

Un homme face à l'objectif regarde un interlocuteur hors champ avec une émotion contenue.

Derick Perschke dit qu'il devra supporter toute sa vie les conséquences de l'accident survenu alors qu'il travaillait dans une mine d'Agrium en 2016.

Photo : Radio-Canada / Dan Zakreski

Radio-Canada

Le géant de la potasse Agrium doit payer un total de 490 000 $ en amendes et une suramende compensatoire pour un accident survenu en 2016 en Saskatchewan. L'entreprise, qui a depuis fusionné avec PotashCorp, a pris des mesures pour renforcer sa sécurité, mais l'ouvrier blessé continue de vivre avec les conséquences de l'accident.

Mercredi, Agrium a plaidé coupable à la cour provinciale de Saskatoon à l’unique chef d’accusation de ne pas être parvenue à assurer la sécurité sur le lieu de travail.

L’avocat du poursuivant et celui de la défense ont présenté un exposé commun des faits à la juge Leslie Matsalla. Celle-ci a de plus accepté une recommandation conjointe au sujet de la peine.

L’exposé indique que, le 21 août 2016, Derick Perschke et deux de ses collègues devaient fixer une poulie sur un convoyeur souterrain de la mine de Vanscoy. La cour a entendu qu’il n’y avait pas eu de formation officielle pour cette tâche, mais que les ouvriers se transmettaient entre eux la marche à suivre.

Il s’est avéré que l’appareil n’a pas été correctement installé. Un câble s'est rompu et a atteint M. Perschke au ventre. Souffrant d’importantes blessures au ventre et à la tête, il a dû être transporté par voie aérienne à l’hôpital.

M. Perschke s’est rétabli, mais il subit encore les contrecoups physiques et psychologiques de l’accident. Il dit qu’il vivra avec ces conséquences pour le reste de sa vie. Bien qu’il ait repris le travail à Agrium, l’ouvrier affirme que l’accident l’a aussi changé quand il est au travail.

Quand je suis au travail, je fais plus que jamais attention à mes collègues. Je ne veux voir personne traverser les épreuves que j’ai dû subir.

Derick Perschke, survivant d'un accident du travail

« Peu importe le nombre d’équipements de sécurité qu'on met en place, explique Derick Perschke, un accident peut survenir à tout moment. »

Passé trouble

La procureure de la Courronne, Buffy Rodgers, estime que le fait qu'Agrium a un passé inquiétant en matière de contravention aux règles de sécurité était un facteur aggravant dans l’accident. Buffy Rodgers a dit que l’entreprise avait reçu 27 avis de contravention de différents degrés de gravité depuis 2005. Deux semaines avant l’accident de M. Perschke, un homme de 29 ans avait été tué au travail dans la même mine.

L’avocat de la défense, John Agioritis, a dit que la compagnie Agrium est profondément désolée pour ce qui est arrivé à M. Perschke. Depuis l’accident, l'entreprise a pris des mesures pour encourager les employés à signaler les problèmes de sécurité ainsi que leurs inquiétudes, et à proposer des solutions. Agrium a également renforcé l’indépendance de ses professionnels de la sécurité et ajouté plus de personnel. Elle a aussi formalisé les procédures et les formations nécessaires pour fixer une poulie sur un convoyeur.

Agrium a fusionné avec PotashCorp le 1er janvier 2018. La nouvelle entité s’appelle désormais Nutrien. La mine de Vanscoy se situe à environ 30 kilomètres au sud-ouest de Saskatoon et emploie approximativement 775 personnes.

Saskatchewan

Agro-industrie