•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de gens fument de la marijuana en public, dit la police de Regina

Un homme consomme du cannabis.
La police ne signale pas de hausse importante des cas de conduite avec facultés affaiblies deux semaines après la légalisation du cannabis. Photo: iStock

Le Service de police de Regina constate que plus de personnes fument du cannabis en public depuis qu'il est légal de fumer au pays. Toutefois, le corps policier n'observe pas d'augmentation importante des cas de conduite avec facultés affaiblies.

La consommation du cannabis dans un lieu public est interdite en Saskatchewan. Mais le chef de police de Regina, Evan Bray, affirme avoir mis l’accent sur la sensibilisation, plutôt que sur les sanctions.

« Nous avons vu beaucoup de gens consommer en public. Nous n'avons pas fait appliquer la loi, nous avons fait beaucoup de pédagogie et de communication à ce sujet », déclare-t-il.

« J'ai personnellement rencontré une personne l'autre jour. C'était une expérience positive. Cette personne consommait à des fins médicales et elle avait les papiers pour le prouver. »

Le chef de la police de Regina, Evan BrayLe chef de la police de Regina, Evan Bray, affirme qu'il préfère adopter pour l'instant une stratégie pédagogique. (Archives) Photo : Radio-Canada

Le chef de police dit que, dans l’ensemble, il n'a pas assisté à un changement dans le comportement des gens.

Il indique que des personnes surprises en train de fumer en plein air en public ont déclaré ne pas connaître les règles, tandis que d'autres les violaient sciemment.

« Certaines personnes ont dit à nos agents : "C'est légal et je suis fier de dire que je suis une personne qui aime profiter de la marijuana à des fins récréatives" », dit Evan Bray.

« Mais la réalité, c'est qu'il y a certaines interdictions concernant les lieux où on peut en profiter », rappelle-t-il.

Avec les informations de Stephanie Taylor

Saskatchewan

Justice et faits divers