•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada : de nouvelles villes en Ontario, en Saskatchewan et au Québec touchées par la grève

Un facteur de Postes Canada manipule un colis
Au tour de Hamilton, North Bay et l'Outaouais d'être frappés par les grèves tournantes à Postes Canada, jeudi. Photo: Radio-Canada / Martin Thibault
Radio-Canada

C'est au tour des résidents de Hamilton et de North Bay, en Ontario, de Regina, en Saskatchewan, ainsi que de l'Outaouais, au Québec, d'être privés de courrier, en raison des grèves tournantes des employés de Postes Canada.

Des débrayages se poursuivent par ailleurs, jeudi, dans les régions suivantes : Ottawa (ON), Campbell River (C.-B.), Courtenay (C.-B.), La Mauricie (QC), Nanaimo (C.-B.) et Port Alberni (C.-B.).

Postes Canada prévient les résidents qu'il n'y aura ni collecte ni livraison du courrier et des colis dans les régions touchées.

Postes Canada répète qu'elle est déterminée à en arriver à une entente négociée avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

Mercredi, la direction de la société publique avait affirmé qu'elle faisait face à des retards de livraison de colis, en raison de l'intensification du mouvement de grève des syndiqués.

De son côté, le STTP a annoncé que, depuis 12 h 01, jeudi, les membres de ses deux principales unités de négociation allaient cesser d'effectuer des heures supplémentaires. Le mot d'ordre aux employés est de s'en tenir à huit heures de travail par jour et à 40 heures par semaine. Le syndicat soutient que l'employeur abuse des heures supplémentaires.

Les négociations se poursuivent en présence d'un médiateur dans le but de parvenir à une entente pour le renouvellement des conventions collectives.

Le temps presse pour les deux parties alors que la période achalandée du magasinage des Fêtes et l'expédition accrue de colis par la poste approchent à grands pas.

Relations de travail

Économie