•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des primes plus élevées pour les mauvais conducteurs dès le 1er novembre

Deux policers, le soir, entre deux files de voiture.

Un barrage policier pendant un mois de janvier.

Photo : Gian Paolo Mendoza/CBC

Radio-Canada

Les excès de vitesse et la conduite avec facultés affaiblies, parmi d'autres infractions, coûteront plus cher aux contrevenants dès jeudi, a annoncé le ministre de la Justice de la Colombie-Britannique, David Eby.

La prime pour conducteur à risque (Driver Risk Premium), qui est facturée annuellement par l’assureur public ICBC aux automobilistes coupables de certaines infractions, comme les excès de vitesse et les distractions au volant, augmentera de 20 % cette année, puis d’un autre 20 % en novembre 2019.

Les chauffeurs irresponsables mettent les autres à risque, et ils contribuent à l’augmentation des accidents sur nos routes.

David Eby, ministre de la Justice

La prime pour les points de pénalité (Penalty Point Premium) augmentera aussi dans la même proportion. Cette prime s’applique lorsqu’un automobiliste accumule, sur une période de 12 mois, quatre points d’inaptitude ou plus pour des infractions au Code de la route.

Par exemple, un conducteur qui accumule quatre points de pénalité à son dossier après le 1er novembre devra payer 210 $, au lieu de 175 $, actuellement.

Les primes s'ajoutent aux amendes

Ces deux primes d’assurance s’ajoutent aux montants des contraventions et doivent être payées avant que l’assurance du véhicule et le permis de conduire ne soient renouvelés.

ICBC s’attend à percevoir 26 millions de dollars en pénalités en 2019, 32 millions en 2020 et 36 millions en 2021.

Colombie-Britannique et Yukon

Conduite dangereuse