•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil tribal de Saskatoon veut dialoguer avec les opposants d'une garderie autochtone

Le chef du Conseil tribal de Saskatoon, Mark Arcand.

Le chef du Conseil tribal de Saskatoon, Mark Arcand, veut dialoguer avec les résidents du quartier de la Place Montgomery de Saskatoon. Ces derniers refusent d'avoir un centre préscolaire destiné à des enfants autochtones,

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa

Radio-Canada

Le chef du Conseil tribal de Saskatoon, Mark Arcand, veut dialoguer avec les résidents de la Place Montgomery qui s'opposent à un centre préscolaire pour enfants autochtones dans le quartier.

Un texte d'Omayra Issa

Le chef tribal Mark Arcand reconnaît qu'il aurait pu mieux informer les résidents du projet lors d'une rencontre publique. « Il faut redémarrer les discussions », a-t-il déclaré mercredi.

Le Conseil tribal veut transformer une maison du quartier de la Place Montgomery en un centre préscolaire. Il a présenté une demande d'utilisation discrétionnaire pour transformer une maison du quartier en ce centre. La ville a transmis cette demande à l'association communautaire du quartier, qui après une rencontre publique, s'est opposée à cette demande.

Le centre accueillerait un maximum de 16 enfants autochtones de 3 à 6 ans deux fois par jour. Les heures d’ouverture seraient de 9 h à 11 h 30 et de 13 h à 14 h 30. Il s'agit d'un programme préscolaire qui existe déjà, mais le Conseil dit avoir choisi le quartier de la Place Montgomery pour son caractère paisible et sécuritaire.

Des habitants croient que le projet pourrait, entre autres, dévaluer la valeur de leurs propriétés. Certains estiment que le secteur pourrait être dangereux pour des enfants en raison de l’achalandage dans la zone.

Le chef Arcand assure que les enfants seraient amenés au centre préscolaire par un autobus scolaire et que les clôtures de l'établissement seraient bien sécurisées.

Il ajoute que le Conseil tribal respectera toutes les procédures en place pour la mise en place du centre.

Réconciliation et droit à l’éducation

Mark Arcand dit que le déménagement du centre préscolaire dans le quartier de la Place permet de « protéger le droit des autochtones à l'éducation » à l’ère de la réconciliation.

Le centre préscolaire permettrait aux enfants autochtones d'apprendre leurs cultures.

« Je ne sais pas pourquoi les gens s'opposeraient à une situation positive qui pourrait faire toute une différence dans la vie des gens », a affirmé le chef tribal Mark Arcand.

Nous voulons faire partie d'une communauté où les gens se sentent en sécurité et avoir une qualité de vie. Nous voulons travailler avec les autres.

Mark Arcand, chef du Conseil tribal de Saskatoon

L'Association communautaire de la Place Montgomery tiendra une réunion publique le 7 novembre prochain.

Il reviendra à la Ville de Saskatoon de trancher sur la mise en place du centre préscolaire après des consultations publiques.

Saskatchewan

Autochtones