•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario adopte la loi pour se retirer du marché du carbone

Hautes cheminées rouges et blanches crachant de la fumée.

L'Ontario adopte la loi pour retirer la province du marché du carbone.

Photo : Reuters / Peter Andrews

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La loi pour retirer l'Ontario du marché du carbone a été adoptée par les députés de Queen's Park, permettant au premier ministre Doug Ford de réaliser une promesse tenue lors de la dernière campagne électorale.

La loi avait été déposée en juillet à Queen’s Park, mais le vote final avait dû être repoussé, puisque des groupes environnementaux avaient lancé un recours judiciaire contre la manoeuvre du gouvernement.

Selon eux, l’Ontario n’avait pas tenu de consultation publique sur le sujet, ce qui allait à l’encontre de la loi.

Le gouvernement a alors lancé des consultations publiques, mais les résultats de ces dernières ne sont pas connus du public.

En campagne électorale, Doug Ford a promis de retirer l’Ontario du marché du carbone et de lutter contre une taxe du carbone fédérale.

Au cours des dernières semaines, M. Ford a accusé le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, de mener une campagne électorale précoce avec une taxe carbone « qui n'aura pas d'impact sur les changements climatiques ».

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !