•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des communautés autochtones appuient un projet de refuge pour sans-abri

gfhgfh

La coprésidente du comité d'établissement du refuge pour sans-abri de Fort Frances, Jamie Petrin, a reçu un don de 25 000 $ des représentants de dix Première Nations du Traité no 3.

Photo : Erinne Wreggitt

Radio-Canada

Un refuge pour sans-abri pourra être ouvert cet hiver à Fort Frances, dans le Nord-Ouest de l'Ontario. Le comité qui pilote le projet a reçu mardi un don de 25 000 $ de dix Premières Nations du Traité no. 3.

La somme représente près de la moitié du coût total du projet qui est de 55 000 $ et est la contribution individuelle la plus importante consentie envers le refuge.

Cet appui aura un impact énorme dans cette communauté et permettra de garder les gens en sécurité, indique la coprésidente du comité d’établissement du refuge, Jamie Petrin.

Le sans-abrisme dans un climat comme celui du Nord-Ouest de l’Ontario est une question de vie ou de mort.

Jamie Petrin

Elle illustre le besoin d’une telle infrastructure par un recensement effectué au printemps dernier dans le district de Rainy River. Pendant une courte période de temps, 82 sans-abri avaient été identifiés.

Le comité espère pouvoir ouvrir le refuge dans quelques semaines. Les sans-abri seront logés dans une église, qui leur sera ouverte, au départ, trois jour par semaine.

Une autre activité de collecte de fonds organisée récemment avait permis de recueillir près de 18 000 $.

Les 10 communautés autochtones du Traité no. 3 lancent à leur tour le défi aux commerces du district afin de réunir la somme restante de 12 000 $.

Les Premières Nations ayant contribué sont celles de Lac La Croix, Seine River, Nigigoonsiminikaaning, Couchiching, Mitaanjigamiing, Naicatchewenin, Rainy River First Nations, Big Grassy, Big Island and Onigaming.

Nord de l'Ontario

Engagement communautaire