•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de main-d'oeuvre : le Nicaragua en renfort pour l'Estrie

Audrey Letendre, pour Cabico, Rock Doucet, pour Perfection, et Chiheb Fekih Salem, pour Gestion immobilière Sentinel, ont récupéré les Prix de la diversité culturelle pour leurs entreprises respectives.
Audrey Letendre, pour Cabico, Rock Doucet, pour Perfection, et Chiheb Fekih Salem, pour Gestion immobilière Sentinel, ont récupéré les Prix de la diversité culturelle pour leurs entreprises respectives. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Frappée par la pénurie de main-d'oeuvre et ancrée à Courcelles, une municipalité d'environ 900 âmes située aux limites de l'Estrie et de la Beauce, l'entreprise Perfection inc. s'est tournée vers le Niacaragua pour remédier à la situation et souhaite maintenant voir l'association amplifier.

Un texte de Charles Beaudoin

Une dizaine de Nicaraguayens (six hommes et quatre femmes) ont été recrutés dans leur pays, ont obtenu des permis de travail d'une durée d'un an et oeuvrent depuis quatre mois à confectionner des vêtements de tout acabit dans l'usine qui compte une centaine d'employés.

On a eu beaucoup de gens d'impliqués pour que le dossier progresse, parce qu'il y a beaucoup de choses qu'on ne connaît pas au niveau de l'immigration, explique le président de l'entreprise, Rock Doucet. Il y a un comité de citoyens qui a été mis en place à Courcelles pour trouver des meubles, trouver des vêtements et des logements. Il y a un ancien hôtel qui a été réaffecté, on a aménagé des chambres.

Ces démarches ont notamment permis à Perfection de recevoir un prix de la diversité culturelle lors d'un événement tenu par l'organisme Actions interculturelles Estrie mardi soir.

On ne fait pas tous ces efforts-là pour les prix, mais c'est super d'être reconnu et de les voir récompensés, se réjouit M. Doucet, qui indique avoir même pu commencer à discuter en français avec ses nouveaux employés.

Ce dernier espère voir Ottawa hausser le nombre de travailleurs étrangers temporaires admissibles au sein des entreprises afin de contrer la pénurie de main-d'oeuvre. Une dizaine d'autres emplois pourraient être créés à Courcelles en plus d'une vingtaine d'autres à Lac-Mégantic, dans la seconde usine de l'entreprise, si des employés étaient disponibles, fait valoir le président.

Au niveau, fédéral, il y a une règle qui nous limite à 10 % de nos employés provenant de l'immigration, parce que notre secteur ne figure pas parmi ceux "en pénurie" tandis que d'autres entreprises peuvent aller chercher jusqu'à 20 %. Au cours des prochains mois, on va travailler pour se faire augmenter de 10 % à 20 %, mentionne Rock Doucet, qui dit avoir obtenu beaucoup d'aide de la ministre Marie-Claude Bibeau pour l'embauche des Nicaraguayens.

Outre Perfection inc., le fabriquant d'armoires Cabico et l'agence immobilière Sentinel ont également été récompensés par Actions interculturelles Estrie mardi. L'organisme tiendra la Foire Diversité Emploi vendredi et samedi au Centre de foires de Sherbrooke afin d'aider plus de 80 employeurs de l'Estrie à pourvoir leurs postes vacants. La situation est à ce point urgente qu'un point de presse a été tenu à Montréal en matinée mardi pour inviter les candidats de la métropole et du reste du Québec à venir travailler dans la région.

Il y a plus de 5500 postes à combler juste chez les employeurs qui sont à la foire. C'est énorme et c'est un défi pour toute la région, Actions interculturelles tout seul ne peut pas le faire, souligne le directeur général d'Actions interculturelles de l'Estrie, Mohamed Soulami.

On est allé à Montréal pour tendre la main à tout le monde et passer le message pour dire à tous les chercheurs d'emploi, qu'ils soient immigrants ou non, de venir rencontrer les employeurs, résume-t-il.

Estrie

Emploi