•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vélo-partage fait son chemin jusqu'à Calgary

Un vélo vert vif stationné au coeur d'édifices du centre-ville de Calgary.
L'utilisateur d'un vélo Lime doit payer 30 cents par minute. Photo: CBC / Anis Heydari

Un système de vélo-partage sera mis en route à Calgary au cours des prochains jours. L'entreprise Lime travaille à installer une flotte de 375 bicyclettes à assistance électrique à des endroits clés de la ville.

Un texte de Katrine Deniset

Les vélos seront situés le long des artères ci-dessous.

  • l'Avenue Stephen
  • l'Avenue Eau Claire
  • le sentier de la rivière Bow
  • la 17e Avenue (sud)
  • le chemin Mission
  • le chemin Kensington
  • des rues du quartier Bridgeland
  • des rues du quartier Inglewood

D'autres voies pourraient s'ajouter à la liste si le projet pilote s'avère fructueux, selon la Ville de Calgary.

Ce projet pilote fait le bonheur de Shannon Woods, une résidente de Calgary qui privilégie les modes de transport écologiques.

Ça va être super, surtout l'été. Puis, c'est tellement mieux que d'être pris dans sa voiture pendant les heures de pointe.

Shannon Woods

Les bicyclettes, équipées de pneus toutes saisons, devraient aussi fonctionner l'hiver, explique le directeur des opérations de Lime pour Calgary, Scott Harvey.

« Nous avons testé le système dans des villes froides aux États-Unis, comme Minneapolis et Détroit. Les tempêtes de neige à Calgary ne nous préoccupent pas », déclare-t-il.

Comment ça fonctionne?

Lime loue ses vélos à l'aide d'une application mobile. Tout ce que l'utilisateur doit faire, c'est s'inscrire, passer un code sous un lecteur pour débarrer la bicyclette, puis rouler.

Une fois près de sa destination, l'utilisateur peut déposer le vélo presque n'importe où au centre-ville, à l'intérieur d'une zone établie par Lime; il n'y aura pas de bornes de stationnement.

Une carte de Calgary illustrant la zone de débarquement au centre-ville.Les usagers de Lime pourront remettre leur vélo n'importe où dans la zone ci-dessus. Photo : Radio-Canada

Le vélo se verrouillera automatiquement lorsqu'il sera stationné.

Andrea Logan, une Calgarienne qui passe beaucoup de temps au centre-ville, a eu l'occasion de monter sur un vélo Lime.

Je pensais que ça allait être compliqué, puis que ça allait être lourd, aussi, parce que les roues sont plutôt épaisses. Mais avec un petit coup de pied, je roulais.

Andrea Logan

Trop cher?

Les utilisateurs du système de bicyclettes électriques pourront le faire au prix de 30 cents par minute.

Pour utiliser le service d'autopartage Car2go, un chauffeur doit payer 42 cents par minute, mais Scott Harvey maintient que le prix qu'offre Lime est raisonnable.

Scott Harvey est souriant devant un vélo vert, stationné à l'extérieur.Le système de vélo-partage Lime est conçu pour affronter les hivers durs, maintient le directeur des opérations à Calgary, Scott Harvey. Photo : CBC / Anis Heydari

« Ce n'est pas si cher, et le prix est en concordance avec d'autres services de vélo-partage. Et, en moyenne, nos usagers sont sur un vélo pour de courtes durées, soit entre 8 et 10 minutes », précise-t-il.

L'entreprise sera responsable de la gestion du réseau, et le système payant permettra de compenser les frais de réglementation et d’administration municipales.

Calgary compte accueillir une deuxième compagnie de vélo-partage, U-bicycle, au printemps 2019.

Avec les informations de Nelly Albérola et d'Anis Heydari

Alberta

Environnement