•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les services d’obstétriques de nouveau interrompus à Bathurst

Un bébé vient de naître. Il est dans les mains des médecins

Les femmes enceintes seront dirigées vers l’Hôpital Régional de Campbellton ou l’Hôpital régional de Miramichi pour accoucher.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les services d'obstétriques sont temporairement interrompus pour une deuxième fois à l'hôpital de Bathurst. Cette interruption est, une fois de plus, causée par le manque de personnel infirmier à l'unité d'obstétrique de l'Hôpital régional Chaleur.

D'ici mardi prochain à 8 h, les femmes enceintes seront dirigées vers l’Hôpital Régional de Campbellton ou l’Hôpital régional de Miramichi pour accoucher, peut-on lire dans un communiqué envoyé mardi après-midi par le réseau de santé Vitalité. Ce dernier assure que les dispositions nécessaires ont été prises pour établir des corridors de sécurité vers ces hôpitaux.

Selon Gilles Lanteigne, président-directeur général du réseau, des imprévus additionnels ont engendré de nouveau l’interruption des services d’obstétrique à l’Hôpital régional Chaleur. C’est la seconde fois en une semaine que l’unité ferme ses portes aux patientes.

Certains congés du personnel infirmier se sont prolongés et d’autres se sont ajoutés. Malheureusement, pour assurer la sécurité de nos patientes, nous n’avons pas d’autre choix que d’interrompre les services à Bathurst.

Gilles Lanteigne, président-directeur général du Réseau de santé Vitalité

La fermeture temporaire de l’unité d’obstétrique de l’hôpital de Bathurst commence mardi à 18 h. Le réseau de santé Vitalité ne peut toutefois pas indiquer sa durée complète et la date du retour à la normale. Il fera une mise à jour de la sitaution lundi prochain, indique-t-il dans son communiqué.

Nouveau-Brunswick

Santé