•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'AFO s'excuse auprès des familles des cocréateurs du drapeau franco-ontarien

Le drapeau franco-ontarien
Le drapeau franco-ontarien est reconnu depuis 2001 par le gouvernement de l'Ontario comme l'emblème de la communauté francophone. Photo: Radio-Canada / Vedran Lesic

La récente adoption d'une résolution visant à établir des normes graphiques pour le drapeau franco-ontarien a suscité beaucoup d'émoi sur les réseaux sociaux. L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) a tenu à faire mardi une mise au point sur la situation.

Réunis en assemblée générale dimanche, les membres de l’AFO ont adopté à l’unanimité une résolution exigeant la création d’un guide de normes graphiques pour le drapeau franco-ontarien.

La proposition émanait d’Ajà Besler, directrice générale de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO-Ottawa) et a été appuyée par le Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO).

Le document établirait les consignes à suivre en reproduisant l’emblême, pour ce qui est notamment des couleurs et des symboles qui y figurent.

La Loi de 2001 sur l’emblème franco-ontarien décrit le drapeau comme étant composé de deux bandes verticales, l’une de couleur vert moyen et l’autre de couleur blanche. Elle spécifie également que le lys blanc est placé au milieu de la bande verte et que le trille vert est placé au centre de la bande blanche.

La situation a suscité de nombreuses réactions. Sur Facebook, la soeur du cocréateur du drapeau franco-ontarien, Gaétan Gervais, Joanne, a publié qu'elle était estomaquée de voir qu'une telle résolution ait été adoptée. Gaétan Gervais est décédé le 20 octobre.

Que vous ayez choisi à proposer cette manigance une semaine après le décès à Gaétan et à ma première absence à l'AGA depuis plusieurs années, franchement, c'est écoeurant.

Joanne Gervais, soeur de Gaétan Gervais et directrice générale de l'ACFO du grand Sudbury
Joanne Gervais est la sœur de Gaétan Gervais, co-créateur du drapeau franco-ontarien
Joanne Gervais, la sœur de Gaétan Gervais, co-créateur du drapeau franco-ontarien. Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Mme Gervais est aussi directrice générale de l'ACFO du grand Sudbury et rappelle que l'organisme est le distributeur officiel [du drapeau franco-ontarien] depuis [longtemps].

Par voie de communiqué, l'AFO tient à rappeler le processus de proposition et d'adoption des résolutions.

L’AFO tient à préciser que lors de ses AGA, elle prend les résolutions sur le plancher. Le conseil d’administration et la direction générale de l’AFO n’ont généralement pas connaissance du travail qui a été fait pour la création d’une résolution, peut-on lire dans le communiqué.

L'AFO souhaite présenter ses plus sincères excuses aux familles Gervais et Dupuis et à l’Association canadienne-française de l’Ontario du grand Sudbury pour cette situation.

Communiqué de l'AFO

En entrevue à Radio-Canada, le président de l’AFO, Carol Jolin, dit toutefois croire en la nécessité d’un tel document. Il affirme que le bureau de l’AFO reçoit d’ailleurs plusieurs appels d’individus cherchant à s’enquérir des normes à suivre pour la création d’un drapeau franco-ontarien.

Carol Jolin, président de l'AFO dehors en entrevue avec Radio-Canada, il porte un veston noir, une chemise blanche et une cravate rayée bleueCarol Jolin, président de l'AFO Photo : Radio-Canada

On se rend compte qu’un peu partout en province, le drapeau est modifié, changé et il y a des choses qui ne sont pas conformes à l’original que Gaétan Gervais et Michel Dupuis ont mis ensemble. Le but de la proposition, c’était simplement d’officialiser les bonnes normes du drapeau.

Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario

Invités à réagir, Joanne Gervais et l’ACFO du grand Sudbury ont préféré ne pas accorder d’entrevue à Radio-Canada. L’ACFO a signalé qu’elle publierait un communiqué au courant de la semaine.

Nord de l'Ontario

Francophonie