•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxe carbone : Doug Ford poursuit son combat aux côtés d'Andrew Scheer

Les deux hommes sont debout, se serrent la main en regardant les caméras.

Le chef conservateur fédéral a rendu visite au premier ministre de l'Ontario, Doug Ford à Queen's Park.

Photo : Dean Gariépy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le combat des conservateurs contre la taxe sur le carbone du gouvernement de Justin Trudeau était, sans grande surprise, au menu d'une rencontre entre le chef fédéral Andrew Scheer et le premier ministre Doug Ford à Queen's Park mardi.

Andrew Scheer s'est dit « encouragé » à la suite de son tête-à-tête avec Doug Ford dans le bureau du premier ministre de l'Ontario. Il se défend de laisser M. Ford faire campagne sur cette mesure du gouvernement libéral à Ottawa.

[Je lutte] contre la taxe sur le carbone [depuis] plus d'un an et demi et cette taxe sur le carbone touche les gouvernements provinciaux. C'est clair qu'il y a des implications sur le peuple de l'Ontario.

Le premier ministre ontarien tente de jouer un rôle de premier plan sur la scène politique nationale relativement à cet enjeu, qui pourrait dominer la prochaine campagne électorale fédérale.

M. Trudeau s'était rendu dans la circonscription de M. Ford à Toronto la semaine dernière pour vanter les vertus de sa taxe carbone, promettant une remise de 300 $ par ménage en guise de compensation.

Selon M. Ford, il s'agit toutefois d'une arnaque fiscale.

M. Ford a sorti l'Ontario du marché du carbone, dont font partie le Québec et la Californie, après avoir pris le pouvoir l'été dernier.

Cette décision privera toutefois la province de revenus de 3 milliards de dollars sur quatre ans, selon le Bureau de la responsabilité financière de l'Ontario. Par ailleurs, faute d'avoir son propre système de tarification du carbone, l'Ontario est maintenant en voie de se faire imposer une taxe fédérale sur le carbone.

Andrew Scheer dit que les Canadiens peuvent s'attendre à « beaucoup de similitudes » entre sa campagne en vue du scrutin du 21 octobre 2019 et celle menée par l'entourage de Doug Ford au printemps dernier.

Les deux hommes ont aussi soulevé les enjeux des réfugiés et demandeurs d'asile qui traversent la frontière au Québec ainsi que des barrières au commerce inter provincial lors de leur rencontre à Queen's Park.

En août dernier, Doug Ford a donné un discours lors de la convention du Parti conservateur du Canada à Halifax.

Pour sa part, la cheffe de l'opposition officielle à Queen's Park, Andrea Horwath, dit que cette rencontre n'est pas sans rappeler les apparitions conjointes de Justin Trudeau et de l'ex-première ministre Kathleen Wynne.

Le problème, c'est que lorsque ces gens font cela, ils ne portent pas attention aux enjeux en Ontario et à ce qui inquiète les gens, comme éliminer la médecine de couloir.

Un plan ontarien

Le ministre ontarien de l'Environnement, Rod Phillips, promet de dévoiler en novembre un plan provincial contre les changements climatiques.

L'Ontario doit s'assurer de tenir pour responsables les industries qui ont d'importantes émissions polluantes, tout en reconnaissant que les entreprises ontariennes doivent être concurrentielles dans un marché international, a-t-il dit lors d'une allocution devant les gens d'affaires de l'Empire Club à Toronto, lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !