•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Construction d'une nouvelle école Évangéline : vif intérêt de la communauté

Parents et membres de la communauté Évangéline ont discuté et échangé pendant plus d'une heure sur le projet de construction d'une nouvelle école.
Parents et membres de la communauté Évangéline ont discuté et échangé pendant plus d'une heure sur le projet de construction d'une nouvelle école. Photo: Julien Lecacheur
Radio-Canada

En septembre dernier, la Commission scolaire de langue française (CSLF) de l'Île-du-Prince-Édouard a décidé de mettre de l'avant le projet de renouvellement de l'école Évangéline. Lundi soir, le comité des parents donnait des précisions sur ce dossier à des résidents de la région. Et l'intérêt était là.

Un texte de Julien Lecacheur

Le comité de parents accompagné de membres de la direction de l'école Évangéline, du Conseil scolaire-communautaire Évangéline, du comité de reconstruction et du centre de la petite enfance ont exposé pendant plus d'une heure leur vision du futur.

Un futur qui passe par la construction d'une toute nouvelle école, selon Janine Gallant, la présidente du comité de construction et de rénovations du Conseil scolaire-communautaire Évangéline.

Nous avons décidé ensemble qu'il était préférable d'avoir une nouvelle construction. Des rénovations du bâtiment coûteraient pratiquement le même prix. Alors nous privilégions une construction où les installations et les besoins seraient à la même place.

Janine Gallant, présidente du comité de construction et de rénovations du Centre scolaire communautaire Évangéline
Janine Gallant, la présidente du comité de construction, expose le projet d'une toute nouvelle école Évangéline lors de la réunion.Janine Gallant, la présidente du comité de construction expose le projet d'une toute nouvelle école Évangéline lors de la réunion. Photo : Julien Lecacheur

Parents et membres de la communauté à l'écoute

Plus de 75 personnes ont assisté à la réunion d'information sur le projet de construction d'une nouvelle école Évangéline.Plus de 75 personnes ont assisté à la réunion d'information sur le projet de construction d'une nouvelle école Évangéline. Photo : Julien Lecacheur

Plus de 75 personnes ont participé à cette première réunion d'information. Parmi eux, des parents, mais aussi des résidents de la communauté désireux de connaître le futur des installations. De nombreuses questions ont été posées sur le projet, sur le coût et sur l'échéancier.

Karine Gallant, une mère de famille de quatre enfants de la région, souhaite inscrire ces enfants à l'école Évangéline. Un établissement qu'elle a fréquenté par le passé. Et elle l'avoue, le manque de modernité des installations l'a fait réfléchir.

C'est certain que ce n'est pas l'école la plus moderne. Je n'ai pas vu beaucoup de changements depuis mon passage. Alors oui, cela m'a fait hésiter à y inscrire mes enfants.

Karine Gallant, mère de quatre enfants

Karine Gallant, réside toujours dans la région Évangéline. Membre active de la communauté, elle assure néanmoins qu'elle inscrira ses enfants à l'école Évangéline. Néanmoins, elle envie les nouvelles écoles francophones de la province, j'ai vu la beauté et l'impact des nouvelles écoles pour les communautés concernées. Alors oui, je penche pour une construction d'une toute nouvelle école.

En plus de l'école, les besoins d'une nouvelle construction se ressentent aussi du côté du communautaire. Le Conseil scolaire-communautaire Évangéline et la Commission scolaire de langue française sont aujourd'hui à l'étroit. Ils réclament eux aussi un nouvel édifice, plus adapté à leurs besoins.

Disons que l'école Évangéline s'est agrandie par l'intérieur dans les dernières années. On a néanmoins trouvé des moyens pour installer de nouveaux bureaux, mais aujourd'hui, nous sommes à l'étroit.

Patricia Roy, mentore pour le personnel enseignant à la Commission scolaire de langue française
Une vidéo montrant des dégâts dans l'école liés aux fortes pluies a été montrée aux parents présents lors de la réunion.Une vidéo montrant des dégâts dans l'école liés aux fortes pluies a été montrée aux parents présents lors de la réunion. Photo : Julien Lecacheur

Un projet de plus de 20 millions de dollars

Le projet de rénovation ou d'une nouvelle construction a été imaginé en 2011 . Il a ensuite été présenté à la Commission scolaire de langue française lors des trois dernières années. Il a finalement été retenu et envoyé au ministère de l'Éducation en septembre dernier.

Le projet d'un coût de plus de 20 millions de dollars pourrait dans le meilleur des cas être terminé à l'horizon de 2023. La province pourrait valider la première étape du financement du projet en novembre prochain lors de la présentation du budget d'immobilisation.

D'ici là, Janine Gallant ne compte pas rester les bras croisés. Elle invite les parents et membres de la communauté à se battre pour faire avancer ce projet vital pour la région Évangéline, on encourage la communauté et les parents à joindre dès que possible leurs parlementaires pour exprimer leur désir d'avoir une nouvelle école Évangéline.

Île-du-Prince-Édouard

Éducation