•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un complexe sportif est la priorité de Rouyn-Noranda

Un séparateur multicolore en plastique dans une piscine olympique

Séparateur dans une piscine publique

Photo : iStock

Radio-Canada

Puisque le projet de la nouvelle aérogare régionale de Rouyn-Noranda est désormais sur les rails, la Ville de Rouyn-Noranda a confirmé que sa toute nouvelle priorité était désormais le complexe sportif.

Un texte de Piel Côté

L'administration Dallaire a réservé la somme de 40 millions de dollars en vue de l'érection d'un nouveau complexe sportif dans son programme des immobilisations (PDI) 2019-2021.

Le PDI est une projection des dépenses que l'administration Dallaire compte faire au cours trois prochaines années en infrastructures de toutes sortes. Celui-ci est d'une valeur de 108 millions de dollars pour les années 2019 à 2021.

La Ville ne dépensera toutefois pas les 40 millions de dollars réservés au centre multisport, explique la mairesse de Diane Dallaire, puisqu'il s'agit encore d'un projet qui implique de nombreux partenaires.

La Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN), l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue sont les autres

Au centre, la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane DallaireAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Au centre, la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire

Photo : Radio-Canada / Guillaume Rivest

Il y aura aussi une partie avec des programmes de subvention, mais nous sommes encore dans l'inconnu à ce stade-ci, spécifie Mme Dallaire.

Autres priorités

Diane Dallaire a fait savoir que le développement des infrastructures routières permettrait la création de richesses supplémentaires pour la Ville de Rouyn-Noranda.

Pour cette raison, près de 14 millions de dollars seront aussi investis dans les rues au cours des trois prochaines années.

L'administration Dallaire prolongera d'abord la rue Perreault afin qu'elle puisse être raccordée jusqu'à la voie de contournement. Cela occasionnera la création de terrains domiciliaires additionnels.

La rue Jacques-Bibeau sera aussi prolongée afin qu'elle puisse se raccorder à l'actuel boulevard Industriel et des terrains à vocation industrielle seront mis en vente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Infrastructures