•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pas de plus pour l'environnement dans la MRC Drummond

La MRC Drummond fait un pas de plus pour l’environnement
Radio-Canada

Une initiative qui permet aux automobilistes du territoire de la MRC Drummond de se déplacer de façon plus écoresponsable a été dévoilée lundi.

Chaque jour de nombreux d’automobilistes de la grande région de Drummondville voyagent seuls, entre autres, pour se rendre au travail. Comme plusieurs se déplacent souvent vers la même destination, la MRC Drummond leur offre maintenant la possibilité de covoiturer et de laisser leur voiture dans l'un des 18 stationnements incitatifs répartis dans 16 municipalités du territoire (Nouvelle fenêtre). Au total, une centaine de cases seront accessibles à longueur d'année.

Entre autres, cinq cases de stationnement sont disponibles à l'aréna Olympia Yvan-Cournoyer et au parc des Voltigeurs de Drummondville. À Saint-Edmond-de-Granthan, une vingtaine d'automobilistes pourront laisser leur véhicule sur un terrain de la route de l'Église. La liste complète des stationnements est disponible sur le site Réseau des stationnements incitatifs (Nouvelle fenêtre). L'utilisation de ces stationnements est gratuite.

Le réseau de stationnements incitatifs va venir bonifier l'offre de transport collectif qui est déjà en place dans la MRC Drummond et ainsi fournir une alternative à l'auto-solo, s'est réjoui le préfet de la MRC Drummond et maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Selon le Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ), 85 % des citoyens de la région se déplacent actuellement seuls dans leur voiture. La concrétisation de ce projet était devenue, pour plusieurs, une nécessité. On ne peut pas avoir de transport collectif autant qu'il y a à Montréal ou à Québec. Donc, pour réduire l'auto solo dans une région comme ici, c'est le transport collectif ou le transport actif , croit la directrice générale du CRECQ, Isabelle Bonsaint.

Selon des élus de Saint-Germain-de-Grantham, la mise sur pied de cette initiative arrive à point puisque plusieurs adeptes du covoiturage sont déjà en quête d'une place de stationnement à l'intérieur du périmètre urbain. Pour nous, à la Municipalité, on trouvait que c'était un devoir d'offrir ce service à nos citoyens, ajoute l'un d'eux, Richard Kirouac.

Il y a déjà des gens qui utilisent les terrains du Tim Hortons, du Subway ou de la Fromagerie Lemaire pour se stationner. Je crois que ce projet de stationnement incitatif sera clairement un plus pour Saint-Germain, ajoute la mairesse de l'endroit, Natacha Tessier.

Une centaine de places de stationnement gratuites sont pour l'instant offertes. Le projet, dans lequel la MRC a injecté 17 000 $, sera évolutif.

Estrie

Transports