•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de sapins de Noël en route vers les Caraïbes

Claude Bellefeuille et Jérémy Baudet.

Radio-Canada

Même si l'Halloween n'est pas encore passée et que nous sommes à plus de 50 jours de Noël, l'ambiance des Fêtes règne dans plusieurs pépinières de la Nouvelle-Écosse qui produisent des sapins à plein régime, dont certains sont destinés aux marchés des pays du Sud.

La demande est très élevée. Jusqu'à maintenant, des milliers de sapins de Noël ont déjà été coupés, étiquetés et emballés.

Ils sont placés dans des conteneurs réfrigérés qui doivent préserver leur allure majestueuse et leur odeur de sapin canadien. Mais ils ne seront pas vendus à un marché local. Ils sont destinés aux Caraïbes.

Environ 1800 arbres ont pris la direction de l'île d'Aruba lundi matin. La semaine dernière, 11 000 sapins dans 20 conteneurs ont pris la mer à destination de Porto Rico.

Le sapin représente Noël. Les gens se rassemblent autour des sapins. C'est ce qui est spécial. Les arbres dégagent du positif. Les enfants les adorent. Ça sent bon, affirme Scott MacKinnon, propriétaire de la pépinière Elite Balsam Products.

Un homme examine des sapins de Noël fraîchement coupés et couchés sur le solAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Nouvelle-Écosse exporte des milliers de sapins de Noël dans les Caraïbes ces jours-ci.

Photo : Radio-Canada

Porto Rico a été dévasté l'année dernière par l'ouragan Maria. Des vents de 280 km/h ont tout arraché sur leur passage et fait plus de 4000 morts et des dommages évalués à 100 milliards de dollars.

Quelques semaines après l'ouragan, plusieurs commerçants pensaient que les gens n'avaient pas le coeur à acheter des sapins de Noël. Ils n’en avaient donc presque pas commandé, mais la demande a été plus forte que jamais.

Et cette année, les pépinières de la Nouvelle-Écosse comptent bien répondre à cette demande.

Nous avons découvert que quand les temps sont durs, les gens ne voyagent pas, ne s'offrent pas de cadeau, mais ils vont acheter un sapin de Noël. Quand c'est difficile, les gens s'offrent un sapin, explique Scott MacKinnon.

Cartes des Caraïbes indiquant la position de Porto RicoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un chargement de 11 000 sapins de la Nouvelle-Écosse est en route vers Porto Rico.

Photo : Radio-Canada

Les sapins de Noël de la Nouvelle-Écosse vont arriver dans les Caraïbes en novembre. Ils devraient être tous vendus en une seule semaine.

Les producteurs vont gagner de 13 $ à 20 $ pour chaque arbre qu’ils vendent, mais dans le Sud, les consommateurs vont devoir débourser jusqu'à 150 $ US pour un sapin de Noël canadien.

D’après un reportage de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Affaires