•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mère retrouve son fils, 31 ans plus tard

Lyneth Mann-Lewis réconfortée par des membres de sa famille, lors du point de presse, lundi.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Jermaine Mann n'avait que 21 mois lorsque son père l'a enlevé à Toronto, en 1987, au cours d'une visite parentale, selon la police, pour ensuite s'enfuir avec le bambin aux États-Unis et adopter une fausse identité.

En grandissant, Jermaine a toujours cru que sa mère était morte à sa naissance.

Photo du visage d'un bambin noirAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jermaine Mann avait 21 mois lorsque son père l'a enlevé, selon la police.

Photo : Missing Children Society of Canada

Lyneth Mann-Lewis, qui habite à Brampton, en banlieue de Toronto, a parlé, lors d'un point de presse lundi avec le chef de police de Toronto, Mark Saunders, de la joie que lui ont procurée ses récentes retrouvailles aux États-Unis avec son fils, 31 ans plus tard.

La première chose qu'elle a faite en le voyant finalement à nouveau a été de lui toucher la tête, dit-elle, pour [s']assurer que ce n'était pas un rêve.

Après 31 années de souffrance, je suis la preuve qu'il ne faut jamais abandonner. Je n'ai jamais perdu espoir de retrouver mon fils.

Lyneth Mann-Lewis, mère

Il n'y a pas de mots pour décrire ma reconnaissance [à l'endroit des forces de l'ordre et de la Missing Children's Society of Canada], a ajouté Mme Mann-Lewis.

Cette dernière a précisé que son fils ne pouvait pas être à ses côtés lundi parce qu'il avait un examen scolaire.

Le père, Allan Mann Jr., a été arrêté vendredi dernier au Connecticut, où il vivait dans un logement social sous le nom de Hailee DeSouza. L'homme de 66 ans a comparu en cour le même jour à Hartford. Il est accusé d'enlèvement et d'avoir menti aux services sociaux américains.

Photo d'un homme noir avec une moustache et un afro.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Allan Mann Jr. avait obtenu de faux papiers après s'être enfui aux États-Unis avec son fils, selon la police.

Photo : Missing Children's Society of Canada

Selon le Hartford Courant, Jermaine, qui a maintenant 33 ans, a sangloté lors de la comparution de son père. Il a quitté le tribunal sans faire de commentaires.

Les autorités affirment que l'accusé avait entre autres obtenu de faux baptistaires du Texas pour son fils et lui, après s'être enfui aux États-Unis en 1987. Il avait la double citoyenneté canadienne et ghanéenne.

Un énorme mensonge

Selon le procureur du Connecticut John Durham, l'accusé vivait dans le mensonge depuis 31 ans.

Nous voulons remercier les forces de l'ordre, tant aux États-Unis qu'au Canada, qui ont enquêté dans le dossier, qui ont travaillé fort pour appréhender ce fugitif, fournissant finalement des réponses à une mère qui a souffert de l'absence de son fils pendant bien trop longtemps, a-t-il commenté.

En plus de la police de Toronto, nombre d'agences américaines et la GRC ont participé à l'enquête.

La police de Toronto attribue le dénouement heureux de cette histoire particulièrement au travail acharné de l'enquêteur Ted Davis, de l'organisme Missing Children's Society of Canada, et au fait qu'il a pu parler directement du cas avec des agents américains lors d'un sommet policier sur les fugitifs en 2016.

Lyneth et sa famille ont fait preuve d'un courage énorme [durant toutes ces années].

Amanda Pick, directrice générale, Missing Children's Society of Canada

Au fil des années, la Missing Children's Society of Canada a reçu des dizaines d'indices du public et a interrogé de 300 à 400 personnes pour tenter de retrouver Jermaine, a raconté Mme Pick.

Les enquêteurs ont notamment utilisé des technologies de reconnaissance faciale pour retrouver le père.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Enlèvement