•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un magnat de la pizza dénonce la vente d’armes à l’Arabie Saoudite

Zoom sur le drapeau du Canada qui figure sur l'uniforme porté par l'un des membres des Forces armées canadiennes.

Un soldat canadien

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

Radio-Canada

Un magnat de la pizza en Colombie-Britannique s'oppose vertement au contrat de 15 milliards de dollars de véhicules blindés signé entre Ottawa et l'Arabie Saoudite.

Ray Russell, le PDG de Freshslice Pizza, a annoncé sur Twitter avoir envoyé une lettre au premier ministre Justin Trudeau pour lui faire part de son désaccord et que le Canada serait payé en argent souillé de sang.

« Pas besoin d’être un génie pour se rendre compte de ce qu'il se passe en [Arabie Saoudite], dit M. Russell. Ce régime est brutal et nous devons agir comme êtres humains, comme Canadiens. »

Le PDG de Freshslice Pizza, Ray Russell, se tient les bras croisés tout sourire devant un de ses restaurants.

Le PDG de Freshslice Pizza, Ray Russell

Photo : Freshslice Pizza

Il dénonce notamment le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi tué dans le consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre et que les autorités saoudiennes ont mis longtemps avant de reconnaître leur rôle dans cette affaire.

Originaire d’Iran, Ray Russell est venu au Canada en tant que réfugié à l’âge de 8 ans. Il a fondé Freshslice Pizza en 1999 qui a désormais 75 restaurants dans la province.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique internationale