•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Snapchat perd des utilisateurs

Un téléphone mobile dans une main avec le logo de Snapchat sur le téléphone.

L'application Snapchat est en perte de vitesse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'application Snapchat a vu le nombre de ses utilisateurs actifs chuter à 186 millions au trimestre dernier. Cela représente une diminution de deux millions de personnes par rapport aux trois mois précédents.

Evan Spiegel, le PDG de Snap, la maison-mère de Snapchat, attribue cette baisse aux problèmes techniques de la version Android de l’application, qui n’est pas aussi performante que la version iOS.

La compétition d’Instagram, l’application préférée des adolescents américains, fait aussi mal à Snapchat. Instagram connaît beaucoup de succès avec ses « stories  », un type de publication éphémère copié sur le modèle des « snaps » de Snapchat. Facebook a aussi maintenant une fonctionnalité similaire.

Le nombre de « snaps  » créés quotidiennement par les utilisateurs de Snapchat a baissé, a admis le PDG. Il est passé de 3,5 à 3 milliards par jour.

Bonne nouvelle toutefois pour Snapchat : son jeu Snappable Tic-Tac-Toe a attiré 80 millions d’utilisateurs uniques sur la période allant de juillet à septembre. Snapchat a lancé les jeux Snappable en avril dernier. Ces jeux en réalité augmentée mettent à profit l’appareil photo des téléphones intelligents.

Selon Evan Spiegel, Snapchat peut faire mieux pour rejoindre de nouveaux marchés. « Alors que nous rejoignons très bien notre public cible des personnes âgées de 13 à 34 ans aux États-Unis et en Europe, il y a des milliards de personnes dans le monde qui n’utilisent toujours pas Snapchat », a-t-il affirmé lors d’une conférence téléphonique, rapporte TechCrunch.

Avec les informations de Techcrunch, et Le Monde

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !