•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des gens d'affaires satisfaits du discours de Doug Ford au Sommet économique de l'Ontario

Une salle avec plein de gens assis devant une scène où un homme parle à un lutrin. Son image est projetée sur deux écrans.

Un parterre de gens d'affaires écoutent l'allocution du premier ministre de l'Ontario, Doug Ford.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Radio-Canada

Doug Ford a une fois de plus affirmé son soutien à la communauté d'affaires ontarienne vendredi, lors de la dernière journée du Sommet économique de l'Ontario à Niagara-on-the-Lake. Son discours de clôture a été accueilli avec enthousiasme par la majorité de l'assistance.

Devant une foule réceptive, le premier ministre a annoncé qu'il ferait installer des pancartes avec l'inscription Bienvenue en Ontario - Ouvert aux affaires à des points stratégiques près de la frontière américaine.

Il a également moussé son projet de Loi de 2018 pour un Ontario ouvert aux affaires, qui selon le gouvernement, permettra de créer plus d'emplois et d'attirer des investissements dans la province, en éliminant des règlements inutiles, inefficaces, rigides et désuets.

Le temps où des politiques néfastes pour les emplois, écrites par des gens qui n'ont jamais géré d'entreprise […] est terminé, a affirmé M. Ford lors de son allocution.

Réactions des gens d'affaires

Nous sommes vraiment contents d'avoir un gouvernement qui aime le monde des affaires, a indiqué le président de la Chambre de commerce de l'Ontario, Rocco Rossi.

Il a cependant nuancé en précisant que le gouvernement doit tout de même faire ses preuves.

Mais ce sont les premiers jours, on va voir si les politiques du gouvernement sont bonnes, a souligné M. Rossi.

Des gens chics assis dans une salle applaudissent. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les gens d'affaires réagissant aux propos du premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, lors du Sommet économique de la province.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Des représentants de plusieurs secteurs névralgiques de l'économie de la province étaient présents, comme Keith Currie, le président de la Fédération de l'agriculture de l'Ontario.

Les politiques des dernières années obstruaient notre secteur. On peut maintenant faire ce qu'on fait le mieux, produire des aliments pour la province, a-t-il dit.

M. Currie rappelle que le secteur agroalimentaire représente plus de 830 000 emplois dans la province.

Les conservateurs ont déposé mardi leur projet de loi afin d'éliminer plusieurs mesures législatives du monde du travail mises de l'avant par l'ancien gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Économie