•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mélanie Joly au congrès de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario

La ministre des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly au congrès de l'AFO
La ministre des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly au congrès de l'AFO Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Plus de 150 membres de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) sont rassemblés jusqu'à dimanche à Richmond Hill, près de Toronto, pour leur congrès annuel.

Un texte de Myriam Eddahia

Après un moment de silence à la mémoire de Gaétan Gervais, mort la fin de semaine dernière, la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, s’est adressée aux membres de l'AFO à l'ouverture du congrès, vendredi.

Elle a d’abord souligné l’importance des communautés francophones en milieu minoritaire pour ensuite annoncer une proposition de modification au Règlement sur les langues officielles.

Le plan permettrait d’avoir plus de services bilingues en 2021.

Principales modifications proposées :

  • Plus de 600 nouveaux bureaux gouvernementaux seront désignés bilingues, ce qui augmentera le pourcentage de points de service fédéraux bilingues, le faisant passer de 34 % à près de 40 %.
  • Pour la première fois, plus de 100 000 Canadiens vivant à l'extérieur des grands centres urbains auront ainsi accès à un bureau de Service Canada dans la langue officielle de leur choix.
  • La désignation bilingue de certains bureaux qui dépendent de la proportion de la population locale de langue officielle en situation minoritaire (seuil de 5 %) sera protégée.

La communauté franco-ontarienne est bien vivante. J’ai eu la chance de la découvrir au cours de mon mandat. On peut en être fiers.

Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

Le président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, Carol Jolin, a dit vouloir continuer de discuter d’enjeux et de dossiers prioritaires pour les collectivités francophones de l’Ontario, comme l’accès aux services en français et l’éducation.

Pour le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge, le thème du congrès, « Innovons ensemble », illustre bien les progrès réalisés par les communautés francophones en milieu minoritaire. C’est en investissant dans l’avenir, dans les jeunes et dans les communautés que nous assurerons la pérennité et la vitalité des langues officielles au Canada, a-t-il dit.

Le commissaire aux langues officielles, Raymond ThébergeLe commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Une occasion de réseautage

Ce congrès annuel est aussi l’occasion pour différents membres de la communauté francophone ontarienne de se rencontrer.

Le congrès représente d’abord une occasion de réseautage. Il y a plein d’ateliers, donc on apprend toujours des nouvelles stratégies et comment fonctionner ensemble. Ça permet aussi de bâtir des partenariats, a souligné Patrick Bizindavyi, agent des communications du Centre francophone de Toronto.

Patrick Bizindavyi, agent des communication du Centre francophone de TorontoPatrick-Bizindavyi, agent des communication du Centre francophone de Toronto Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

En plus des différents ateliers offerts sur le financement gouvernemental, l’intérêt politique de la francophonie de l’Ontario ou encore l’immigration francophone, des séances plénières sont aussi organisées sur des thèmes comme la diversité de la francophonie et de la francophilie ainsi que le développement économique communautaire.

Dimanche, les membres de l’AFO doivent par ailleurs élire leur président, étant donné que le premier mandat de deux ans de Carol Jolin, qui avait été élu par acclamation en octobre 2016, se termine.

Il se présente d'ailleurs à sa propre succession et l'ancien président de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), Pablo Mhanna Sandoval, est candidat à ce poste pour la première fois. Voici leur entrevue au Téléjournal Ontario :

Entrevue de Carol Jolin et de Pablo Mhanna Sandoval

Comme le veut la tradition, un gala où seront remis des prix de reconnaissance est également prévu, samedi, pour saluer le travail de certains membres de la communauté.

Toronto

Francophonie