•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée législative marquée par une prière musulmane

Un homme prie devant un coran ouvert, les paumes vers le ciel.

Un homme prie devant un coran.

Photo : iStock

Radio-Canada

En Saskatchewan, le discours du Trône n'est pas passé inaperçu. Pour la toute première fois de l'histoire de la province, une prière musulmane a été prononcée devant les 61 députés de l'Assemblée, marquant le début de la session législative.

Cette initiative est due au président de l’Assemblée législative et député du Parti saskatchewanais pour la circonscription de Regina Coronation Park, Mark Docherty.

Ce dernier justifie sa décision en soulignant que la Saskatchewan est une province inclusive, et sa population, de plus en plus diversifiée.

Derrière l'imam se trouve le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe.

La prière musulmane a été récitée après le discours du Trône par l’imam Sheikh Mohammed.

Photo : Assemblée législative de la Saskatchewan

Comme l'a indiqué le Regina Leader-Post en début de semaine, M. Docherty n’a pas consulté les députés provinciaux avant d’ajouter une prière musulmane à l’ordre du jour de cette rentrée législative. Il se disait néanmoins persuadé que tous feraient preuve d’ouverture.

Un moment historique

Pour le président de l’Association des étudiants musulmans de l’Université de Regina, Usaid Siddiqui, ce discours du Trône représente « un tournant » dans l’histoire de la province.

« La communauté musulmane a été reconnue dans un endroit où les politiques et les décisions qui nous concernent tous sont prises. C’est un immense honneur » se réjouit-il.

Interrogé sur les intentions du gouvernement du Québec d'interdire le port de signes religieux pour les personnes en position d'autorité, Usaid Siddiqui ne montre pas de signe d'inquiétude.

« Les actions de quelques personnes, même si elles sont au pouvoir, ne représentent pas l'opinion de l'ensemble des Canadiens envers les musulmans », dit-il.

« Je vis au Canada depuis la maternelle et je ne suis jamais senti comme si je n’étais pas le bienvenu. En fait, je me suis senti plus accueilli au Canada que n’importe où ailleurs », ajoute Usaid Siddiqui.

La prière musulmane a été récitée après le discours du Trône par l’imam Sheikh Mohammed.

Une aînée autochtone était aussi présente pour prononcer une prière, ce qui est commun pour ce type de cérémonie en Saskatchewan.

L’ouverture de chaque jour de séance à l’Assemblée législative saskatchewanaise est marquée par une prière chrétienne.

Saskatchewan

Politique