•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un père dit avoir tiré sur une ourse pour protéger sa famille

Une capture d'écran de la vidéo YouTube qui montre le père de famille tirer sur la bête.

Lawrence Michalchuk, père de deux enfants, affirme qu’il devait faire quelque chose contre l'animal, mais qu’il n’a jamais eu l’intention de le tuer. Il se demande quel autre choix il avait dans ce contexte.

Photo : Capture d'écran de la vidéo YouTube

Radio-Canada

Un Britanno-Colombien a reçu des menaces après la publication d'une vidéo le montrant en train de tirer sur une ourse qui fonçait sur lui dans sa cour arrière.

Lawrence Michalchuk, de Bella Coola, dans l’intérieur de la province, soutient toutefois qu’il a agi de la sorte pour protéger sa famille. Il fait valoir que la femelle et ses trois oursons montraient des comportements territoriaux chaque fois qu’il tentait de quitter sa maison.

L’homme de 54 ans et père de deux enfants affirme qu’il devait faire quelque chose contre ces animaux, mais qu’il n’a jamais eu l’intention de les tuer. Il se demande quel autre choix il avait dans ce contexte. « En les laissant sur sa propriété, on joue à la roulette russe et je ne ferai pas ça avec mes enfants et ma famille », se défend-il.

Avertissement : la vidéo pourrait en choquer certains

Des cris et des coups de feu

La conjointe de M. Michalchuk a filmé la rencontre entre son mari et les bêtes et a publié la vidéo sur YouTube.

On y entend l’homme crier et tirer un coup pour effrayer l’ourse. Il marche ensuite vers la bête en criant. L’ourse charge alors le Britanno-Colombien qui finit par lui tirer dessus.

La bête tombe et secoue la tête, alors que Lawrence Michalchuk disparaît du champ capté dans la vidéo. L’ourse se relève et court dans sa direction.

Ensuite, on entend la femme de M. Michalchuk lui demander s’il va bien et où se trouve l’ourse.

La seule chose dont je me souviens, c'est qu’elle venait vers moi la gueule ouverte.

Lawrence Michalchuk, habitant de la région de Bella Coola

Selon lui, il est commun de voir des ours sur des propriétés dans la vallée de Bella Coola, à environ 420 kilomètres de Vancouver.

« C’est beau de penser qu'en ville ce n’est pas un problème, mais ici, c’en est un », soutient-il.

Il ajoute que les ours ont fini par quitter sa propriété. Le service de conservation de la faune de la Colombie-Britannique enquête, mais a refusé de commenter davantage l’affaire.

Avec des informations de Meera Bains, CBC

Colombie-Britannique et Yukon

Nature et animaux