•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visée par un colis suspect, Hillary Clinton évoque une « période perturbante »

Hillary Clinton donne un discours en Floride, le 24 octobre 2018.

Hillary Clinton a réagi à la vague d'engins explosifs qui ont été envoyés à destination de différentes personnalités publiques. Elle était en Floride pour soutenir les candidats démocrates aux élections de mi-mandat.

Photo : The Associated Press / Emily Michot

Radio-Canada

L'ex-secrétaire d'État américaine et candidate démocrate à la présidentielle de 2016 Hillary Clinton, visée mercredi par un colis suspect potentiellement explosif, a déclaré que les États-Unis connaissaient « une période perturbante ».

« C'est une période perturbante, une période de divisions profondes et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour nous rassembler », a-t-elle réagi depuis la Floride, où elle devait participer à un événement de la campagne pour les élections de mi-mandat du 6 novembre.

En tant que personne, je vais bien, mais en tant qu'Américaine, je suis inquiète.

Hillary Clinton

En conférence de presse, elle a tenu à rassurer les citoyens. « Nous allons bien, grâce aux hommes et aux femmes du Secret Service », a-t-elle déclaré.

Pour répondre à cette « période perturbante », elle appelle à voter pour des « candidats qui essaient de [rassembler] » et qui « regardent vers le futur pour comprendre les défis d'aujourd'hui, afin que nos enfants et nos petits enfants aient la qualité de vie qu'on leur souhaite ».

Mercredi, plusieurs colis contenant des engins potentiellement explosifs ont été envoyés à une série de personnalités associées au Parti démocrate, dont Hillary Clinton et Barack Obama.

Une poudre blanche considérée comme suspecte a également été découverte puis retirée des bureaux new-yorkais de CNN.

Avec les informations de Agence France-Presse

Politique américaine

International