•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de conflit d’intérêts pour Jason Kenney

Jason Kenney

Jason Kenney

Photo : Radio-Canada / Michael Chales Cole

Radio-Canada

La commissaire à l'éthique de l'Alberta a déclaré que Jason Kenney, le chef de l'opposition, et Prassad Panda, un de ses députés, ne se sont pas placés en conflit d'intérêts lors d'un récent voyage en Inde.

Marguerite Trussler a enquêté après avoir reçu une plainte d’une députée néo-démocrate d’Edmonton, Heather Sweet.

Cette dernière reprochait à Jason Kenney de s’être fait appeler « ministre » sur les réseaux sociaux par un membre du gouvernement indien.

La commissaire a toutefois jugé que M. Kenney ne s'était pas présenté comme faisant partie du gouvernement de l'Alberta pendant le voyage.

« Avec les élections générales de l’année prochaine, je veux faire comprendre à tous les députés qu’ils ne peuvent pas déposer des plaintes dans le seul but de marquer des points politiques », a signalé la commissaire dans ce dossier.

Elle ajoute qu'elle avait donné la permission au député Prasad Panda, avant le voyage, de visiter une raffinerie dans un avion privé, même s'il détient des actions de Reliance Industries, propriétaire de la raffinerie.

Alberta

Politique provinciale