•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario annule le financement de trois projets de campus

High school teacher calling on student in classroom

Les trois projets de campus avaient l'appui du précédent gouvernement provincial.

Photo : Getty Images / Hero Images

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien a annoncé mardi en fin d'après-midi qu'il ne financerait pas trois projets d'expansion d'universités dans des villes de la grande région de Toronto.

Trois campus devaient être construits grâce à des partenariats entre des universités et des collèges.

  • Markham (Université York–Collège Seneca)
  • Milton (Université Wilfrid Laurier–Collège Conestoga)
  • Brampton (Université Ryerson–Collège Sheridan)

La ministre de la Formation et des Collèges et Universités, Merrilee Fullerton, a expliqué dans un communiqué que le gouvernement devait prendre des décisions difficiles pour rétablir la responsabilité et la confiance dans les finances de l'Ontario.

L'ex-première ministre Kathleen Wynne a déploré l'impact qu'auront ces annulations sur les jeunes et l'économie. Son gouvernement s'était engagé à dépenser plus de 300 millions de dollars pour ces projets.

La chef de l'opposition Andrea Horwath parle d'une perte de temps et d'argent déjà investis. Elle considère que l'Ontario avait là une possibilité de favoriser la recherche et l'innovation dans différents champs d'expertise.

Dessin du futur campus de l'Université York à MarkhamAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dessin du futur campus de l'Université York à Markham

Photo : Université York

Le maire de Markham, Frank Scarpitti, a exprimé sa déception. Le campus devait ouvrir ses portes en 2021 et la première pelletée de terre était prévue ce mois-ci. La région de York est la seule ville ou région de plus d'un million d'habitants en Amérique du Nord qui n'a pas d'université, souligne-t-il dans une déclaration écrite.

M. Scarpitti est déterminé à poursuivre les discussions avec tous les partenaires dans le but d'obtenir une institution post-secondaire pour Markham et la région de York.

Même réaction de la Ville de Brampton, qui semble aussi déterminée à poursuivre les discussions dans l'espoir que le projet aille de l'avant.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Politique provinciale