•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseil réduit mais adéquat selon le maire John Tory

Hôtel de Ville de Toronto, la fontaine devant avec écrit en grosses lettres derrière les jets d'eau : TORONTO

L'hôtel de ville de Toronto accueillera 25 conseillers pour la première fois en décembre.

Photo : Radio-Canada / Camille Feireisen

Radio-Canada

Le conseil nouvellement élu satisfait le maire John Tory qui croit pouvoir réaliser ses promesses électorales au cours des quatre prochaines années.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Le maire John Tory est prêt à mettre la main à la pâte pour faire avancer ses dossiers prioritaires.

Il veut étendre la prospérité du boom économique de Toronto aux quartiers moins nantis en périphérie.

Et cela commence par la construction de logements abordables, l'expansion du réseau de transport en commun et l'établissement de nouvelles entreprises ailleurs qu'au centre-ville, selon lui.

Photo : Twiter / Team McKelvie

Jennifer McKelvie, la conseillère nouvellement élue dans Scarborough Rouge Park, partage les priorités du maire.

Il faut trouver des moyens pour attirer de bons emplois à Scarborough afin que les résidents n'aient pas à voyager au centre-ville de Toronto pour travailler.

Jennifer McKelvie, conseillère élue,Toronto

Elle veut aussi y améliorer les services de transport en commun notamment en ajoutant trois arrêts au métro. Présentement, il n'y a aucun arrêt entre les stations Kennedy et Scarborough Town Centre.

D'autres conseillers nouvellement élus, comme Brad Bradford dans Beaches North York, et Cynthia Lai, dans Scarborough North, semblent aussi prêts à appuyer le maire.

Esprit de collaboration

John Tory croit que le nouveau conseil lui permettra de faire avancer les dossiers qui lui tiennent à coeur.

Il souligne que c'est un travail de collaboration constante entre lui et les conseillers municipaux.

Les élus n'appartiennent pas à un parti politique et leurs priorités sont souvent différentes des miennes.

John Tory, maire de Toronto
Une femme avec des lunettes et tenant un mégaphone

La conseillère municipale, Kristyn Wong-Tam

Photo : Radio-Canada

Kristyn Wong-Tam, conseillère municipale réélue dans Toronto Centre, affirme qu'elle a démontré au cours des quatre dernières années qu'elle peut travailler avec le maire.

Elle ajoute toutefois que cela ne veut pas dire qu'elle soutient toutes ses décisions politiques comme la reconstruction du tronçon est de l'autoroute surélevée Gardiner.

C'est un recul, une vision désuète pour le 21e siècle.

Kristyn Wong-Tam, conseillère municipale, Toronto

Mme Wong-Tam se prépare aussi à un débat vigoureux concernant les coûts de construction du métro de Scarborough. Le rapport de la Commission de transport de Toronto sera examiné au début de 2018.

La composition du conseil semble toutefois favoriser le maire Tory. Il aura peut-être à convaincre une ou deux personnes de plus, mais en général il sera capable d'imposer ses priorités.

Réunion du conseil

Le nouveau conseil sera assermenté le 4 décembre. Il devrait se réunir à nouveau d'ici la fin de l'année pour évaluer l'impact de la réduction du conseil sur le fonctionnement des comités municipaux et leur composition.

Les élus devront aussi décider comment procéder pour les nominations au sein des comités et des différentes agences et commissions municipales. La salle du conseil devra aussi être reconfigurée.

Au début de la nouvelle année, le conseil se penchera sur l'adoption de nouvelles limites pour les conseils communautaires avec l'aide du bureau de la greffière.

Il y a aussi l'appel de la décision du juge Belobaba qui doit être entendu le 10 et 11 juin.

Si le gouvernement de Doug Ford gagne sa cause, il n'y aura aucun changement au conseil. Reste à voir toutefois quelles seront les répercussions si la province est déboutée en cour.

Toronto

Politique municipale