•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un homme est debout derrière un pupitre équipé d'un micro lors d'un discours

Ed Holder, ancien député fédéral, a été élu maire de London.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les habitants de London connaissent finalement le nom de leur nouveau maire : il s'agit de l'ancien député conservateur Ed Holder, qui a obtenu la majorité absolue des voix au quatorzième tour du nouveau mode de scrutin préférentiel utilisé par la Ville du Sud-Ouest de l'Ontario.

Un texte de Rose St-Pierre

M. Holder a obtenu 60 % des voix au 14e tour, ont annoncé mardi les autorités municipales, qui avaient été incapables de déclarer un vainqueur lundi soir.

Le nouveau maire menait, lors du premier tour du scrutin, mais n’avait pas obtenu le minimum de 50 % plus un vote pour être déclaré élu.

Paul Paolatto et Tanya Park sont arrivés respectivement deuxième et troisième dans la course.

Le maire sortant, Matt Brown, ne sollicitait pas de nouveau mandat. Quatorze aspirants maires s'étaient lancés dans la course pour lui succéder.

Infrastructures et transport en commun

M. Holder, ancien député fédéral de London-Ouest et ex-ministre d'État chargé des Sciences et de la Technologie, tentait sa chance sur la scène municipale pour la première fois.

Il entend utiliser son expérience à Ottawa pour faire avancer plusieurs dossiers; il cherchera à obtenir des investissements fédéraux et provinciaux pour améliorer les infrastructures.

Il s'oppose au projet de bus express en raison de son coût, mais se dit en faveur du développement du transport en commun.

Vote préférentiel

La Ville de London a utilisé le système préférentiel pour la première fois, lundi. Sur leur bulletin de vote, les électeurs étaient invités à sélectionner les candidats par ordre de préférence.

Le vote préférentiel permet d’éviter que des candidats soient élus avec moins de 50 % des voix.

Si aucun candidat n’obtient plus de 50 % des votes, le dernier est éliminé et ses voix sont reportées sur les autres candidats, jusqu’à ce qu’un candidat obtienne la majorité absolue.

Note : Les candidats Michael Van Holst (quartier 1), Shawn Lewis (quartier 2), Mo Salih (quartier 3), Jesse Helmer (quartier 4), Phil Squire (quartier 6), Josh Morgan (quartier 7), Paul Van Meerbergen (quartier 10) et Stephen Turner (quartier 11) ont obtenu une majorité des voix à la première séance de dépouillement.

Toronto

Affaires municipales