•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De pharmacien à écrivain : à la recherche du parfait dosage

Portrait de l'auteur Jérôme Tousignant
Jérôme Tousignant Photo: Espace urbain studio photo
Radio-Canada

Pharmacien le jour, Jérôme Tousignant s'est retrouvé finaliste du Prix de la nouvelle Radio-Canada l'an passé dès sa première tentative. Retour sur un succès né de la fascination de l'auteur pour les anémones et les poissons-clowns.

Jérôme Tousignant est originaire de Trois-Rivières et vit à Montréal. Après un doctorat de premier cycle en pharmacie, il a suivi sa passion de la littérature et a fait un certificat en création littéraire à l’Université du Québec à Montréal. Depuis, il écrit principalement des nouvelles... à la main!

Je trouve le rapport au texte différent entre une version papier et un écran d’ordinateur. J’écris toujours une première version à la main, que je travaille jusqu’à ce que mes notes deviennent chaotiques et que je n’aie pas le choix de les transcrire à l’ordinateur. J’imprime alors mon texte et je pars de cette version pour recommencer le travail à la main.

Jérôme Tousignant

Le jeune auteur, qui travaille toujours en parallèle comme pharmacien et comme tuteur à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, aime particulièrement « l’intensité » d’une nouvelle et « la force de frappe qui découle de sa brièveté ».

Ainsi, en quelques pages seulement, sa nouvelle Anémone réussit à explorer la relation de symbiose qui peut s’installer entre deux êtres humains, à l’image de celle du poisson-clown et de l’anémone de leur aquarium.

L’interdépendance des anémones et des poissons-clowns est fascinante. J’ai cherché à transposer cette relation de survie chez deux personnages qui se complètent à la fois physiquement et psychologiquement, deux frères qui survivent dans un univers où chaque élément est calculé. 

Jérôme Tousignant

Un véritable tour de force qui lui a permis de retenir l'attention du jury et de recevoir, en plus de la publication de son texte et d'une bourse de 1000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada, « un incroyable élan de motivation pour continuer à écrire ».

Livres

Arts