•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rappeur canadien Jon James meurt en exécutant une cascade aérienne

Jon James, vêtu de bleu et de lunettes teintées orange, jouant d'une guitare bleue. Photo promotionnelle.
Le rappeur canadien Jon James est mort dans un tragique accident d'avion. Photo: La Presse canadienne / Ryan Desrochers
Radio-Canada

L'artiste de 34 ans a perdu la vie en Colombie-Britannique lors du tournage d'un vidéoclip, alors qu'il rappait en marchant sur l'aile d'un avion en plein vol.

Même s’il s’était entraîné pendant plusieurs semaines pour réussir cette cascade filmée, le rappeur n’a pas échappé au danger que comportait cette prouesse aérienne réalisée dans le ciel de Westworld, une petite ville au nord-ouest de Vernon.

Selon les explications fournies par l’équipe de tournage, Jon James s’est avancé trop loin sur l’aile et a provoqué un déséquilibre du petit Cessna utilisé pour le tournage, lequel a été aspiré par une spirale descendante que le pilote n’a pas pu maîtriser. Le rappeur s’est accroché à l’aile aussi longtemps que possible, mais a dû lâcher prise, sans avoir le temps d’ouvrir son parachute.

L’avion a ensuite atterri en toute sécurité et aucun autre membre de l’équipage n’a été blessé.

Habitué des tournages et des cascades de ce genre, le rappeur tentait par là de transmettre un message d’espoir à ses fans, les invitant à avoir le courage de « réaliser leurs rêves ».

Originaire de Calgary, celui dont le nom complet était Jon James McMurray s’était d’abord consacré au ski alpin. Athlète professionnel avant d’être rappeur, il a toujours combiné son intérêt pour le hip-hop à son goût pour les sports extrêmes. Les vidéoclips le mettant en scène exécutant des cascades sont nombreux.

« Jon a exploré des territoires artistiques inédits en combinant ses deux passions, a déclaré son équipe. C’était un artiste toujours motivé, toujours souriant, qui voulait transmettre à tous son grand appétit pour la vie. »

Le skieur professionnel Rory Wayne Bushfield, ami de McMurray depuis la préadolescence, a souligné le talent du rappeur. « Jon était un incroyable skieur détenteur d’un record mondial de saut périlleux arrière en ski acrobatique. Avant d’exceller comme rappeur, il a joué dans un groupe rock. Il a magnifiquement transposé son amour des cascades au cœur de sa musique. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Musique

Arts