•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada : la grève se transporte à Toronto

Un camion de Postes Canada stationné
Les employés de Postes Canada font des grèves tournantes au pays depuis lundi. La région de Toronto est touchée, mardi. Photo: La Presse canadienne / Ryan Remiorz
Radio-Canada

Après Windsor, Halifax, Victoria et Edmonton lundi, la grève tournante des employés de Postes Canada touche la région de Toronto mardi.

Quelque 9000 employés ont débrayé dans la région torontoise après minuit, et ce, pour une période de 24 heures, indique le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes.

La grève s'étend à l'ensemble du territoire de Toronto, exception faite de Scarborough. La plupart des villes en banlieue de la métropole canadienne sont aussi touchées, selon le syndicat des facteurs.

Environ 5,9 millions de personnes habitent la région.

Toronto est un centre de tri important pour le courrier et les colis au Canada, a reconnu Postes Canada peu avant minuit dans un communiqué.

La société de la Couronne a expliqué que la grève tournante aura donc un impact important sur ses activités. Ses clients pourraient donc constater des retards de livraison à l'échelle du pays, a-t-elle prévenu.

Plusieurs points en litige

Les pourparlers se poursuivent néanmoins entre le syndicat et la direction de Postes Canada dans le but de parvenir à une entente pour le renouvellement de la convention collective.

Pour que nous puissions conclure une entente, Postes Canada doit entamer un dialogue sur la nature changeante du travail postal et les questions découlant de la croissance du secteur des colis, a affirmé Mike Palecek, président national du STTP, dans un communiqué.

Parmi les points en litige, selon le syndicat : la sécurité de l'emploi, la fin des heures supplémentaires obligatoires et la charge de travail.

Le porte-parole de Postes Canada, Jon Hamilton, avait déclaré dimanche que, dans l'éventualité de grèves tournantes, le courrier serait acheminé normalement dans toutes les autres villes du pays.

Cette forme de débrayage a été lancée quand les négociateurs n'ont pas réussi à conclure un accord de principe avant la date butoir de lundi, fixée par le syndicat.

M. Hamilton a assuré que la partie patronale était déterminée à conclure une entente. Il a ajouté que Postes Canada avait déposé une offre qui comprenait des augmentations salariales, la sécurité de l'emploi et une amélioration des avantages sociaux, et qui ne demandait aucune concession.

Le STTP représente 50 000 travailleurs.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Relations de travail