•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Mathieu Fleury quelques minutes après son élection.

Conseiller du quartier Rideau-Vanier depuis 2010, Mathieu Fleury entamera son troisième mandat à l’hôtel de ville d’Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les électeurs du quartier Rideau-Vanier d'Ottawa ont accordé un nouveau mandat au conseiller Mathieu Fleury, qui a devancé le candidat Thierry Harris par 7302 voix contre 3050. Il obtient ainsi 68,08 % des voix. Le taux de participation dans le quartier 12 est de 37,54 %.

Pour sa part, Matt Lowe a obtenu 285 votes et Salar Changiz, 88.

Conseiller du quartier Rideau-Vanier depuis 2010, Mathieu Fleury entamera son troisième mandat à l’hôtel de ville d’Ottawa.

Il n’y a pas de secret. C’est d’écouter les gens, c’est de représenter les gens, c’est de proposer des idées qui reflètent les besoins de notre communauté, a-t-il dit devant les dizaines de partisans rassemblés à la brasserie Lowertown.

Par ailleurs, M. Fleury a d'ailleurs profité de son discours de victoire pour affirmer qu'il avait toujours été contre le modèle de l'Armée du Salut et l'emplacement depuis la première journée.

Rideau-Vanier est le battement de coeur d'Ottawa

Mathieu Fleury, conseiller réélu dans Rideau-Vanier

Le conseiller de 33 ans a dit être fier de son quartier en raison de son patrimoine, de l'université et des entreprises qui y ont pignon sur rue. Oui, il y a des problèmes chroniques. Oui, nous les prenons au sérieux. Oui, nous avons besoin de votre aide, a-t-il fait valoir.

Le conseiller nouvellement réélu a évoqué certaines priorités pour le mandat à venir, notamment le logement social, des travaux de réfection sur le chemin Montréal et la venue de nouvelles entreprises. Il a aussi soutenu qu'il souhaite embellir le marché By.

Pendant la campagne, Mathieu Fleury avait entre autres promis de garder sur la route les autobus qui sont censés être vendus une fois le train léger en fonction. Il avait également admis qu’il accepterait que les frais mensuels de laissez-passer pour adultes soient gelés.

Un restaurant bondé.

Les partisans de Mathieu Fleury à son rassemblement électoral.

Photo : Radio-Canada

Les candidats

  • Mathieu Fleury
  • Matt Lowe
  • Thierry Harris
  • Salar Changiz
Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections municipales en Ontario

Harris tend la main

Terminant deuxième dans le quartier Rideau-Vanier avec 28,44 % des suffrages, Thierry Harris ne regrette pas son aventure politique.

C’est certain que ce n’est pas le résultat que je voulais, mais je suis fier du réseau que je me suis fait ici. Nous étions une équipe pluraliste avec des gens de partout dans le monde qui ont travaillé ensemble, des gens qui habitent dans le quartier, a-t-il précisé.

Monsieur Fleury a son troisième mandat, il va devoir livrer la marchandise parce que nous avons soulevé des points qui sont importants. Ce n’est pas juste SOS Vanier, c’est le transport en commun, la crise des itinérants, la crise des opioïdes...

Thierry Harris, candidat défait

M. Harris a soutenu qu’il souhaite travailler avec M. Fleury et qu’il peut communiquer avec lui pour obtenir son aide pour faire avancer les différents dossiers.

Monsieur Harris répond aux questions du journaliste.

La construction du refuge de l'Armée du Salut a été un enjeu électoral dans le quartier Vanier.

Photo : Radio-Canada

Durant la campagne, Thierry Harris a reproché à M. Fleury d’avoir laissé tomber les citoyens, affirmant qu'il ne les a pas consultés dès le début du projet de construction du refuge de l'Armée du Salut.

En 2014, Mathieu Fleury l'avait largement emporté sur ses deux principaux adversaires, Marc Aubin et Catherine Fortin LeFaivre. Il avait remporté 51 % des voix.

Quatre ans plus tôt, le résultat avait été plus serré. Mathieu Fleury avait été élu de justesse en remportant 45,69 % des voix, alors que son adversaire Georges Bédard avait eu 44,84 % des votes.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale