•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Imperial Oil reprend sa production de brut à Norman Wells

La pétrolière en fonction au loin.

Imperial Oil avait suspendu sa production de pétrole à Norman Wells début 2017, après l'arrêt de la ligne 21 d'Enbridge.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

La pétrolière Impériale a repris sa production à Norman Wells, dans les Territoires du Nord-Ouest, près de deux ans après avoir été forcée de suspendre ses livraisons sur un pipeline menacé par des problèmes de stabilité près d'un fleuve.

En 2016, Enbridge avait fermé sa ligne 21, un oléoduc s'étendant sur 870 kilomètres entre Norman Wells et le nord de l'Alberta, par mesure de précaution afin d'examiner l’instabilité des pentes d'un point de franchissement du fleuve Mackenzie, près de Fort Simpson.

L'Impériale avait alors été contrainte de cesser sa production dans les champs pétrolifères de Norman Wells.

Les travaux de remplacement sur un tronçon de 2 kilomètres du pipeline ont commencé en mai après l'obtention d'une approbation réglementaire et ont été achevés en septembre.

La société de Calgary affirme expédier son pétrole stocké depuis le mois dernier sur la ligne 21 d'Enbridge.

Une carte du fleuve Mackenzie démontre le projet de remplacement d'un tronçon de la canalisation 21. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Après un long processus réglementaire, les travaux de remplacement du tronçon de deux kilomètres ont commencé en mai 2018 et se sont achevés en septembre 2018.

Photo : Office national de l'énergie

Selon l'Impériale, plus de 100 employés et sous-traitants travaillent à la reprise des activités, et la production devrait augmenter dans les prochaines semaines pour atteindre environ 10 000 barils par jour, conformément à la cadence qui précédait la fermeture.

Les activités de l'Impériale à Norman Wells recommenceront également à fournir de l'électricité à la Northwest Territories Power Corporation (NTPC). L'installation de l'Impériale produit de l'électricité pour son propre usage et vend le surplus d'électricité à NTPC, qui alimente la ville de Norman Wells.

« La reprise des activités régulières augmentera les retombées économiques pour les communautés locales », a affirmé dans un communiqué le premier vice-président de l'Impériale pour les activités en amont, John Whelan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Industrie pétrolière