•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante a-t-elle tenu les promesses de sa première année de mandat?

Valérie Plante lors de son discours de victoire après avoir été élue mairesse de Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Sur 28 promesses que la mairesse de Montréal devait réaliser dans sa première année au pouvoir, 14 ont été tenues, 8 l'ont été en partie et 6 se font attendre. C'est ce que révèle une analyse de Radio-Canada à quelques jours du premier anniversaire de l'élection de Valérie Plante.

Un texte de Thomas Gerbet (Nouvelle fenêtre)

Valérie Plante multiplie les annonces à quelques jours du premier anniversaire de son élection : logement, ligne rose, sécurité routière, transparence...

La mairesse et son équipe veulent présenter le plus de réalisations possible au moment de dresser leur bilan de l'an 1. Il faut dire que Projet Montréal s'était mis de la pression en affichant durant la campagne une liste de promesses à réaliser dans les 12 premiers mois du mandat.

Promesses en transport collectif

Un autobus accordéon de la STM à un arrêt.

Un autobus accordéon de la STM

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Valérie Plante promettait en campagne « un meilleur accès au transport collectif ».

Son administration a respecté ses quatre promesses dans ce domaine pour l'an 1, mais aucune ne constituait un changement concret et immédiat pour les utilisateurs.

Promesses pour la gestion des chantiers et la réduction du trafic

Une voiture de l'escouade mobilité.

Les escouades de la mobilité étaient une promesse de Projet Montréal lors de la campagne électorale de 2017.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

La Ville de Montréal n'est responsable que du quart des chantiers sur son territoire, mais c'est elle qui doit faire face à la plupart des critiques des automobilistes.

Qu'à cela ne tienne, Valérie Plante a promis en campagne « une gestion des chantiers plus efficace » dès la première année.

L'escouade mobilité a été lancée à la fin du mois d'août et devra encore démontrer des résultats tangibles. La brigade des chantiers, elle, se fait attendre.

Promesses pour plus de transparence

Le pilote Sébastien Buemi pendant les essais au Grand prix de formule E de Montréal

Le pilote Sébastien Buemi pendant les essais de vendredi au Grand prix de formule E de Montréal

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La mairesse promettait de mettre en place, dès la première année, « une administration qui rend des comptes » en augmentant la transparence de ses services et des sociétés et organismes de la Ville.

Valérie Plante a tenu ses promesses en partie, mais tout ne s'est pas déroulé comme elle l'avait prévu.

Promesses pour les piétons, les cyclistes et l'autopartage

Des policiers inspectent un vélo.

Des experts en collision du SPVM étudient la scène de l'accident.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Valérie Plante s'est engagée à développer « une ville mobile et sécuritaire » pour tous les usagers de la route.

Ses promesses pour l'an 1 ont toutes été tenues, même si certaines nécessitent encore des consultations et des négociations pour être achevées.

Promesses pour le logement

Un homme sans-abri dort en plein jour sur un banc, dans un quartier touristique du Vieux-Port de Montréal.

Un itinérant dort sur un banc de parc du Vieux-Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jessie St-Cyr

Valérie Plante tarde à réaliser ses ambitieuses promesses en matière de logement.

Celle qui promettait en campagne « une ville accueillante pour les familles » dès l'an 1 n'est pas encore parvenue à mettre en place tous ses engagements.

Promesses pour la qualité des services et pour faire des économies

Mains de personnes et documents sur une table

Une semaine de sensibilisation à la paperasserie se tient au Canada du 22 au 26 janvier.

Photo : iStock

L'administration Plante est parvenue à réaliser plusieurs économies promises en campagne pour la première année de mandat.

Les « excès » et les « lubies » attribués par Projet Montréal à l'ex-maire Denis Coderre font partie de la liste.

En revanche, les citoyens attendent toujours la création du service centralisé de permis en ligne.

Promesses pour le développement économique

Le chantier vise à refaire le réseau d'aqueduc et d'égout ainsi que les conduites de gaz. Les trottoirs seront ensuite élargis et la chaussée refaite.

Le chantier vise à refaire le réseau d'aqueduc et d'égout ainsi que les conduites de gaz. Les trottoirs seront ensuite élargis et la chaussée refaite.

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Les commerçants devront encore être patients avant de toucher les dédommagements promis par Valérie Plante en raison des chantiers.

L'argent devrait être distribué début 2019, mais la mesure est rétroactive au 1er janvier 2016, prévient l'administration.

Promesses pour l'ouverture politique et les taxes

Hadrien Parizeau en conférence de presse

Hadrien Parizeau a fait son entrée au comité exécutif de Valérie Plante.

Photo : Radio-Canada

La mairesse de Montréal a tenu la majorité de ses promesses, dont celle portant sur l'intégration d'élus de l'opposition au comité exécutif de la Ville.

Mais les bons coups de son début de mandat ont été éclipsés par la promesse rompue qui a mis fin à la lune de miel : la hausse des taxes au-delà de l'inflation. Neuf mois plus tard, Valérie Plante a encore du mal à faire oublier cet épisode aux citoyens.

Grand Montréal

Politique municipale