•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elon Musk annonce l'ouverture prochaine du tunnel d'essai du métro haute vitesse

L'ingénieur et inventeur Elon Musk

L'ingénieur et inventeur Elon Musk

Photo : Reuters / Danny Moloshok

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Elon Musk a annoncé sur Twitter l'ouverture du tunnel d'essai du métro haute vitesse à Los Angeles le 10 décembre prochain. L'homme d'affaires promet des trajets gratuits pour le public pour le test sur route de près de 3,22 km dès le lendemain de l'ouverture officielle.

C'est la ville de Hawthorne, située près de l'aéroport de Los Angeles (LAX), qui a donné son aval pour la construction de l'invention appelée « la boucle » (The loop). À ne pas confondre avec l'hyperboucle (Hyperloop), un autre projet d'Elon Musk.

La boucle est construite par The Boring Company, une entreprise appartenant à Elon Musk. Le métro pourrait atteindre une vitesse de 250 km/h (155 mph), indique-t-on, mais l'on ignore pour l'instant comment les utilisateurs partiront du point A pour arriver au point B, et quelle sera la durée d'accélération pour atteindre la vitesse maximale. The Boring Company n'a toujours pas dévoilé ces informations. En comparaison, le métro de Los Angeles a une vitesse moyenne d'un peu plus de 40 km/h (25 mph).

En juin dernier, l'entreprise a remporté l'appel d'offres de la Ville de Chicago pour la construction d'un système de transport souterrain à haute vitesse qui reliera le centre-ville à l'aéroport O'Hare en 12 minutes. La distance est de 28,9 km. Le trajet existant prend de 40 à 45 minutes pour les usagers du train.

La construction du tunnel à Chicago n'est encore pas commencée.

L’an dernier, The Boring Company a produit une vidéo explicative du concept. On y voit des passagers entrer dans une aire ouverte au niveau de la rue et être amenés dans le système souterrain. La vidéo ne montre pas les passagers au moment où ils paient pour leur transport, mais Elon Musk a déjà déclaré qu’il en coûterait 1 $ US pour le trajet.

Certains internautes ont mis en doute la date du 10 décembre prévue pour le lancement en rappelant les nombreux retards de livraison de ses projets, notamment celui des autos Tesla.

Avec les informations de Gizmodo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !