•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des applications qui suivent ceux qui les désinstallent

Un gros plan sur les mains d'une personne en train d'utiliser un téléphone cellulaire.
Les entreprises de suivi utilisent des moyens détournés pour connaître l'identité des personnes qui désinstallent certaines applications. Photo: iStock
Radio-Canada

Des entreprises de suivi ont trouvé une façon de déterminer avec précision quelles personnes désinstallent les applications de leurs clients, rapporte Bloomberg Businessweek (Nouvelle fenêtre). Cela ouvre la voie à l'envoi de publicités ciblées pour tenter de les convaincre de les réinstaller.

Pour y parvenir, les entreprises de suivi utilisent un moyen détourné, puisque ni Apple ni Google ne permettent aux concepteurs d’applications de connaître l’identité des utilisateurs qui désinstallent une appli.

La technique utilisée se sert des notifications poussées pour obtenir cette information. Certaines de ces notifications peuvent être lancées furtivement dans le but de rafraîchir un fil d’actualités en arrière-plan sur un réseau social ou dans une boîte de réception de courriels. Chaque fois qu’une telle notification furtive est activée, l’entreprise responsable de l’application est alertée.

Lorsqu’un concepteur d’applications cesse de recevoir ces alertes, l’application est perçue comme désinstallée. C’est alors que le système de suivi entre en jeu, associant le nouveau statut de l’application à l’identité publicitaire unique du téléphone de l’utilisateur. Une fois en possession de ces informations, l’entreprise peut facilement cibler cette personne avec des publicités l’invitant à réinstaller l’application.

Cette pratique va à l’encontre des politiques d’Apple et de Google, estime un PDG d’une entreprise de suivi approchée par Bloomberg qui ne participe pas à ce stratagème. Ni Apple ni Google n’ont commenté la nouvelle jusqu’ici.

Bloomberg dit avoir ciblé cinq entreprises spécialisées dans le suivi des habitudes des utilisateurs d’applications qui proposent un service de suivi des désinstallations : Adjust, AppsFlyer, MoEngage, Localytics et CleverTap. Leurs clients incluent Spotify, Yelp et même Bloomberg.

Certaines des entreprises auxquelles le média américain a parlé se sont défendues en expliquant que ces systèmes leur permettent de connaître la réaction des utilisateurs aux mises à jour de leurs applications. Jude McColgan, le PDG de Localytics, affirme qu’à sa connaissance, aucun de ses clients ne s’est servi des informations fournies par son entreprise pour envoyer des publicités ciblées.

Avec les informations de Bloomberg Businessweek

Téléphones intelligents

Techno