•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une altercation à caractère raciste enflamme les réseaux sociaux

Un avion sur la piste de décollage.
Un avion de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair. Photo: Reuters / Rafael Marchante
Radio-Canada

La publication sur Facebook d'une vidéo montrant un homme blanc s'en prendre verbalement à une dame âgée noire à bord d'un vol de la compagnie Ryanair a suscité une vague d'indignation sur Internet.

Sur des images captées par un passager avant le décollage du vol qui reliait Barcelone et Londres vendredi dernier, on entend l'homme crier après la dame assise à ses côtés, exigeant qu'elle change de place et lui lançant des injures à caractère raciste à au moins deux reprises.

Exhortant vulgairement la dame à ne pas s’adresser à lui dans une langue étrangère en l’insultant sur son apparence physique et son origine ethnique, l’homme poursuit ses insultes de plus belle lorsqu’un passager le somme de cesser d’agir de la sorte.

Une autre femme, présentée par la presse britannique comme la fille de la dame, intervient aussi en criant à l'homme d'arrêter d’invectiver sa mère. Un agent de bord de Ryanair et un passager ont aussi tenté, sans succès, de mettre un terme à la dispute.

Ces images publiées sur Facebook et vues par 4,6 millions de personnes ont provoqué un tollé sur Internet et les réseaux sociaux, où plus de 17 000 commentaires ont été publiés sur le compte du passager qui a capté les images.

Parmi les internautes indignés, plusieurs reprochaient à Ryanair de ne pas avoir expulsé l'homme agressif de l'avion. D’autres se demandaient comment la compagnie aérienne aurait réagi si c’était un homme noir qui s’en était pris de la sorte à une dame âgée blanche.

L'affaire confiée à la police

La compagnie aérienne a réagi dimanche en publiant un communiqué sur Twitter dans lequel elle affirme avoir été mise au courant de cette affaire et avoir confié le dossier à la police de l’Essex, au Royaume-Uni, où s’est posé l’appareil.

La police de l’Essex, de son côté, a dit prendre l’affaire très au sérieux et a invité les gens à toujours rapporter ce genre d’événement. « Nous travaillons en étroite collaboration avec Ryanair et les autorités espagnoles à propos de l'enquête », a assuré le service de police britannique.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Europe

International