•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serge Fiori voudrait remonter sur scène

L'animateur Guy A. Lepage a rendu hommage à Serge Fiori une semaine avant l'ADISQ, qui fera de même pour son groupe Harmonium lors de son 40e gala, dimanche prochain. Durant son entrevue à Tout le monde en parle, le musicien a laissé planer la possibilité d'un retour sur scène, lui qui s'en est tenu loin depuis des décennies.

« Il faudrait, il faudrait, a affirmé Serge Fiori lorsqu’on lui a demandé s’il allait remonter sur les planches pour jouer des chansons. Ça n'a même pas de bon sens que je n’y aille pas, ça n'a pas d’allure. »

Il ne s’attendait pas à ce que Guy A. Lepage fasse une rétrospective de sa carrière lors de l’émission diffusée dimanche soir. Lorsque l'animateur a parlé d’une éventuelle réunion du mythique duo Fiori-Séguin, le chanteur a laissé entendre que tout était possible.

« Moi je suis rendu là, je ne sais pas ce qui va m’arriver, a-t-il dit. Tout m’arrive, tout va bien. »

S’il a plutôt l’habitude d’éviter les soirées de gala, il a confirmé qu’il serait présent dimanche prochain à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. C'est de cette même salle qu’il était reparti, 40 ans plus tôt, avec trois prix Félix en main pour son album avec Richard Séguin, lors du premier Gala de l’ADISQ.

Il a d’ailleurs raconté qu’il était si nerveux à cette occasion qu’il avait mal boutonné sa chemise, chose très visible dans un extrait de la soirée diffusé dimanche à Tout le monde en parle.

Fiori-Cormier

L’auteur-compositeur-interprète était de passage à l’émission pour parler d’un nouveau projet annoncé vendredi dernier : le spectacle Serge Fiori, seul ensemble, en collaboration avec le Cirque Éloize.

Le musicien Louis-Jean Cormier participe également à la production et était présent à Tout le monde en parle. Le courant passe visiblement bien entre les deux artistes. « Lui m’appelle padre, moi, je l’appelle fiston, a raconté Serge Fiori, sourire en coin. Ça n’a pas pris de temps, ça a pris cinq minutes. »

Pour le spectacle, qui sera interprété par 20 artistes (5 danseurs et 15 acrobates), les deux musiciens adaptent des œuvres classiques du répertoire de Fiori.

« Je pense que la musique d’Harmonium est la musique québécoise qui va le mieux accueillir un numéro de cirque parce que c’est imagé [...] et c’est développé, pis ça fait du bien, croit Louis-Jean Cormier. On devrait arrêter de faire des singles de trois minutes. »

Musique

Arts