•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des garderies en milieu familial veulent la réforme du guichet unique

Des enfants dans une garderie.
Des enfants dans une garderie. Photo: Radio-Canada / Julie Landry
Radio-Canada

L'Association des intervenantes en milieu familial de l'Abitibi-Témiscamingue demande au nouveau gouvernement de la CAQ de revoir les règles entourant le guichet unique La Place 0-5.

La Place 0-5 est le guichet unique du ministère de la Famille qui permet aux familles de s'inscrire en ligne sur un seul site pour trouver un service de garde à leur enfant.

Les travailleuses des RSE, affiliées à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), ont manifesté dimanche devant l'Assemblée nationale et veulent que l'inscription au guichet soit gratuite ou volontaire.

La présidente de l'Alliance des intervenantes en milieu familial de l'Abitibi-Témiscamingue, Nathalie Baril affirme que le système est compliqué pour les garderies et les parents.

Bureaucratiquement, ça affecte beaucoup puisque ce n'est pas tous les RSA qui sont à l'aise avec l'ordinateur. De ce côté-là ça complique. Ensuite, financièrement ils vont chercher directement sur notre paye le montant que ça coûte. 50 $ de frais d'inscription, ensuite 11 dollars par enfant plus les taxes. Donc si on a un milieu à six [enfants], c'est 66 $ plus le 50 $ même si nos places sont toutes comblées, il fait le payer quand même, explique Nathalie Baril.

Elle ajoute que son syndicat va aussi talonner le nouveau gouvernement qui a promis de revenir au tarif unique, soit 8,05 $ par enfant par jour.

Selon elle, depuis l'imposition de la modulation des tarifs en 2015 par l'ancien gouvernement, pas moins de 130 services garde en milieu familial ont fermé dans la région.

Abitibi–Témiscamingue

Société