•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les funérailles d'Ophélie Martin-Cyr célébrées à Trois-Rivières

Visage de la jeune femme
Ophélie Martin-Cyr Photo: Facebook
Radio-Canada

Les proches d'Ophélie Martin-Cyr lui ont fait un dernier adieu dimanche après-midi à Trois-Rivières.

Plusieurs personnes présentes à la cérémonie ont répondu à la demande de la famille et fait preuve de solidarité à l'égard des femmes victimes de violences en portant un ruban blanc.

La famille d’Ophélie Martin-Cyr avait aussi proposé aux gens de faire un don à la Fondation Le Far, qui vient en aide aux femmes et aux enfants victimes de violence.

Au-delà des proches

Plusieurs organismes d’aide de la Mauricie mentionnent que la médiatisation d’un drame comme celui du meurtre d’Ophélie Martin-Cyr provoque une hausse du nombre d’appels.

Des gens communiquent avec ces organismes pour demander de l’aide ou de l’information.

D’ailleurs, selon le directeur général du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de la Mauricie, Dave Lysight, un tel événement peut ébranler des gens bien au-delà de la région et même de la province.

Monsieur ou madame peut regarder à la télévision et être d’une autre région. Il peut y avoir l’éveil d’une blessure, d’un trauma.

Dave Lysight, directeur général du CAVAC de la Mauricie

Le CAVAC indique que ses services restent méconnus de plusieurs personnes qui pensent qu’ils peuvent faire appel aux intervenants uniquement lorsqu’ils se retrouvent au coeur d’un drame.

Or, le CAVAC offre des services d’aide aux gens qui vivent une situation difficile afin d’éviter que la situation ne dégénère. L'organisme invite toute personne à demander de l'aide quand ils en ressentent le besoin.

L'enquête sur le meurtre d'Ophélie Martin-Cyr se poursuit

Le 10 octobre, la jeune femme de 19 ans a été assassinée par balle et son corps a été retrouvé dans un champ de Yamachiche.

Une croix a été plantée où le corps d'Ophélie Martin-Cyr a été retrouvé à Yamachiche.Une croix a été plantée où le corps d'Ophélie Martin-Cyr a été retrouvé à Yamachiche. Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Les deux suspects du meurtre d'Ophélie, René Kègle et Francis Martel, ont été arrêtés et sont toujours détenus. Ils sont également soupçonnés de tentative de meurtre sur une jeune femme de 21 ans qui a réussi à s'échapper d’une voiture en mouvement.

Les deux hommes doivent retourner en cour le 23 novembre prochain.

L'enquête policière sur cette affaire et sur la découverte de deux corps dans un véhicule incendié se poursuit.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers