•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour une deuxième fois en un an, des milliers d'électeurs montréalais seront appelés aux urnes sous peu.

Photo : iStock

Radio-Canada

Aujourd'hui, dans 444 municipalités de l'Ontario, les citoyens sont appelés à élire leurs maires, conseillers municipaux, représentants aux conseils régionaux et conseillers scolaires.

Les heures d'ouverture et de fermeture des bureaux de vote peuvent varier d'une municipalité à une autre et même d'un bureau à un autre. Il est donc conseillé de se renseigner avant d'aller exercer son droit démocratique.

À Toronto, Ottawa et Sudbury notamment, les électeurs pourront voter de 10 h à 20 h. À Sudbury, les citoyens peuvent toutefois exercer leur droit de vote électroniquement depuis le 15 octobre. Selon le site Internet de la Ville, vendredi à 16 h, 19 614 bulletins de vote avaient été enregistrés représentant une participation de 17,27 %.

Les Ontariens peuvent d'ailleurs voter par Internet dans 179 municipalités cette année, soit environ 40 % d'entre elles.

À Toronto, le premier ministre, Doug Ford, s'est invité dans la campagne électorale municipale lorsque son gouvernement a adopté une loi afin de faire passer le nombre de conseillers de 47 à 25. Le premier ministre Ford a également jonglé avec l'idée d'imposer la loi en utilisant la clause dérogatoire.

Les maires des plus grandes villes ontariennes - Ottawa, Mississauga, Brampton, Hamilton, entre autres - vont-ils garder leurs postes respectifs? Les courses les plus médiatisées - celles de Toronto, de Brampton, de Sudbury et de Windsor - seront-elles serrées? L'Ontario connaîtra la réponse lundi soir.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections municipales en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique municipale