•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avion islandais se pose d'urgence à Bagotville

Le reportage de Claude Bouchard

Un Boeing 757 de la compagnie islandaise Icelandair a effectué un atterrissage d'urgence vendredi soir à l'aéroport de Bagotville, à Saguenay. Il y avait 155 passagers dans l'avion en plus des 7 membres d'équipage. Un nouvel appareil a été nolisé par la compagnie samedi après-midi pour ramener les passagers à destination.

Une des fenêtres de la cabine de pilotage de l'appareil s'est fissurée en plein vol, forçant du coup l'avion à se poser, confirme la compagnie. Le pilote a dû prendre les dispositions nécessaires pour atterrir le plus rapidement possible.

Heureusement, plus de peur que de mal et personne n'a été blessée.

Le journaliste de WUFT News Harrison Hove, qui était à bord de l'avion au moment de l'incident, estime que le pilote a très bien géré la situation et a mis les voyageurs en confiance.

Le capitaine a pris l’intercom et a dit : "J’ai le total contrôle de cet avion". C’était rassurant, mais toujours effrayant, car on ne savait pas ce qu’il se passait.

Harrison Hove, passager

L'avion était en provenance d'Orlando, en Floride, à destination de Reykjavik, la capitale de l'Islande.

Les passagers sont restés à bord de l'avion jusqu'à ce que des agents douaniers viennent leur permettre de sortir. Rappelons que l'aéroport de Bagotville ne dispose pas d'un service de douanes comme c'est le cas à l'aéroport de Québec ou encore celui de Montréal.

Les passagers ont été transportés vers des hôtels pour y passer la nuit. Vers 16 h samedi, ils se rendaient à l'aéroport pour embarquer dans le nouvel appareil d'Icelandair.

Malgré l'inquiétude, ils saluent la vivacité d'esprit du pilote. Lors de l'atterrissage, qui s'est déroulé sans anicroche, les passagers affirment qu'ils n'avaient aucune idée de l'endroit où ils étaient.

C'est vraiment dérangeant mais je sais que tout le monde fait ce qu'il peut et nous aide. D'ailleurs on a aucune idée d'où on se trouve... Quelque part au Canada!

Emy, mère de famille

La compagnie s'est déjà excusée par courriel aux passagers du vol FI688 pour tous les inconvénients causés par cet atterrissage d'urgence.

Avec les informations de Claude Bouchard, Mélissa Savoie-Soulières et Roxanne Simard.

Avec les informations de Presse canadienne

Justice et faits divers