•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau volet jeunesse pour le 37e Symposium des parents à Regina

Une mère fait des devoirs avec sa fille.
Le 37e Symposium des parents a pour thème « Retrouver le plaisir d'apprendre ». Photo: Getty Images / PeopleImages
Radio-Canada

Le 37e Symposium des parents innove en ajoutant cette année un volet jeunesse à ses activités, annonce le directeur de l'Association des parents fransaskois (APF), Carol-Guillaume Gagné.

Divisé en trois volets, l’événement qui aura lieu samedi s’adresse à la fois aux parents et aux professionnels de l’éducation, mais aussi aux enfants.

« Ils ont le droit d’avoir du plaisir », explique Carol-Guillaume Gagné, qui prédit un record de participation au Symposium cette année.

Un homme regarde la caméra, devant une haie.Carol-Guillaume Gagné s'attend à un record de participation au Symposium des parents, cette année (archives). Photo : Carol-Guillaume Gagné

L’événement animé par Doris Labrie est organisé sous le thème de « Retrouver le plaisir d’apprendre ». À ce sujet, le directeur de l’APF dit avoir choisi cette thématique pour souligner l’importance de s’amuser.

C’est un peu ça qu’on veut faire : avoir du plaisir en apprenant.

Carol-Guillaume Gagné, directeur de l’Association des parents fransaskois

Les enfants sont conviés à plusieurs activités, dont un « défi ingénieur », et un jeu qui leur permet de découvrir leurs droits et responsabilités en tant que citoyens.

Une autre nouveauté cette année est la projection d’un film en français à 19 h 30, au cinéma Rainbow. La salle est ouverte à tous, même aux gens qui ne participent pas au Symposium. Lors des années précédentes, l’événement se terminait en fin d’après-midi.

L’apprentissage passe par l’humour

Le Symposium accueille également comme conférencière principale Émilie Ouellet. Tout en étant mère, humoriste et travailleuse sociale, elle estime que le fait de discipliner ses enfants en utilisant l’humour ne nuit pas du tout à l’apprentissage.

« Cela n’empêche pas d’avoir une crédibilité, de le faire sous forme humoristique », croit-elle.

L'humoriste Émilie Ouellette qui a une drôle d'expression facialeÉmilie Ouellette est la conférencière principale du 37e Symposium des parents, à Regina (archives). Photo : Compte twitter d'Émilie Ouellette

Si on peut le faire dans l’humour, dans le rire, dans la légèreté, tout le monde a juste plus de fun.

Émilie Ouellet, humoriste et conférencière

Elle encourage d’ailleurs les parents et les professionnels de la petite enfance à avoir une meilleure communication.

« On va tous dans la même direction, donc donnons-nous des trucs », plaide-t-elle.

Au moins 150 personnes sont attendues au Carrefour des plaines à Regina, samedi.

Avec les informations de l’émission Pour faire un monde

Saskatchewan

Enfance