•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le meurtrier d'une étudiante japonaise est reconnu coupable

Une dame tient le portrait photo de la jeune étudiante dans les mains en essuyant son nez avec un mouchoir en tissu.

La mère de Natsumi Kogawa à la sortie du tribunal

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'homme arreté en Colombie-Britannique en 2016 pour le meurtre de Natsumi Kogawa, une étudiante japonaise de 30 ans, est reconnu coupable de meurtre au deuxième degré.

Les 12 jurés ont délibéré pendant trois jours avant de rendre leur verdict. William Victor Schneider connaîtra sa peine le 1er novembre.

Le tribunal a entendu des détails sordides sur l'état dans lequel l’étudiante avait été retrouvée morte sur la propriété de la maison Gabriola, une demeure historique du quartier West End à Vancouver.

William Victor Schneider a été arrêté à Vernon, dans la région de l’Okanagan, par la Gendarmerie royale du Canada le 28 septembre 2016, une vingtaine de jours après la disparition de la jeune femme dans le centre-ville de Vancouver.

Pendant le procès, William Victor Schneider a reconnu avoir agi avec indignité envers un cadavre.

Originaire du Japon, la jeune femme était venue apprendre l'anglais en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...