•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des changements au ministère de la Santé sèment l’inquiétude

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, en mêlée de presse
La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott Photo: La Presse canadienne / Chris Young
Radio-Canada

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario entreprend un remaniement organisationnel qui inquiète l'opposition néo-démocrate à Queen's Park.

Dans un communiqué de presse du bureau de la ministre de la Santé, Christine Elliott, on apprend que certaines divisions et directions seront fusionnées, ce qui va permettre de rationaliser les soins aux patients.

Le communiqué précise que ces changements permettront à notre organisation de devenir plus souple et plus axée sur les résultats.

Le bureau de la ministre n’a pas répondu à notre courriel demandant si ces changements allaient entraîner des pertes d’emplois au sein du ministère.

En campagne électorale, le premier ministre Doug Ford a martelé qu’il comptait trouver des façons de fonctionner plus efficaces afin de réduire les dépenses sans éliminer d’emplois.

Le mois dernier, le ministre des Finances, Vic Fedeli, a déclaré que le déficit budgétaire de la province était maintenant estimé à 15 milliards de dollars, et non 6,7 milliards comme le prévoyaient les libéraux. Il avait alors déclaré que les Ontariens allaient devoir faire des sacrifices.

À la suite de l'annonce de la ministre Elliott vendredi, l’opposition néo-démocrate craint les compressions.

Il est raisonnable que des familles craignent que ce ne soit que le début de compressions de personnel, de budget et de programmes dans le système de santé et de soins de longue durée, a déclaré France Gélinas, porte-parole en matière de santé pour le Nouveau Parti démocratique à Queen’s Park.

Cette annonce survient aussi alors que la Ontario Health Coalition, qui milite pour de meilleurs services en santé, organise des manifestations la semaine prochaine à travers la province intitulées pas de compressions ni de privatisation.

Toronto

Politique provinciale