•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La consommation de cannabis permise à l'intérieur des établissements de santé

Un homme tend son bras vers la bouche d'un aîné assis pour lui donner le joint à fumer.
Un homme aide un homme âgé, atteint du cancer, à fumer du cannabis. Photo: Reuters / Nir Elias
Radio-Canada

Même si la loi interdit la consommation de cannabis sur tous les terrains des établissements de santé et de services sociaux, il sera toutefois permis d'en fumer à l'intérieur des murs sous certaines conditions, a annoncé le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l'Estrie-CHUS vendredi.

La légalisation du cannabis mercredi a forcé le CIUSSS à adopter de nouvelles directives. Ainsi, un patient qui souhaite consommer du cannabis thérapeutique lors d'un séjour à l'hôpital devra avoir en main une ordonnance de l'équipe soignante et consommer celui fourni par l'hôpital.

Dans les CHSLD, la consommation du cannabis récréatif fumé ou vapoté sera également acceptée dans les fumoirs ventilés. Des assouplissements pourraient toutefois avoir lieu, prévient le CIUSSS.

On ne veut pas que les gens se mettent à consommer dans les chambres, mais il peut y avoir des chambres d'exception, mais ça demeure des exceptions, insiste Isabelle Samson, médecin-conseil à la direction de la santé publique. On va y aller cas par cas et on va apprendre collectivement à ce niveau-là. C'est une nouveauté pour nous aussi et on veut se montrer ouvert de prime abord.

Le CIUSSS rappelle que pour son personnel, les règles sur la consommation d'alcool s'appliquent également au cannabis et qu'il n'est pas toléré au travail. Une consultation aura lieu sous peu, indique le CIUSSS.

Estrie

Établissement de santé